Test de Wario Ware : Smooth Moves sur Nintendo Wii

Note des lecteurs0 Note
0
7.4

Wario Ware : Smooth Moves, encore un jeu novateur tout droit sortit d’esprits farfelus qu’on ne trouve que chez Nintendo. Alors que la DS a déjà révolutionné ce titre grâce à son écran tactile, voyons si la Wii se révèle à son tour comme un support de choix pour cette nouvelle aventure avec Wario.

Le rythme dans la peau

Wario Ware ne serait plus le même sans son principe : des mini-jeux à effectuer en temps limité s’enchaînant à toute vitesse. Au fil des niveaux, vous disposer de moins en moins de temps pour chaque mini-jeu. On pourrait croire que ce genre de limitation apporte un certain stress, mais grâce à la nature des mini-jeux plus délirants les uns que les autres, ce sont plutôt des fous rires que vous attraperez. En effet la grosse particularité de Wario Ware est d’être complètement déjante. Les mini-jeux, et l’ambiance même du soft, sont entièrement tournés au ridicule. De la musique farfelue et un style graphique coloré volontairement déformé font tout le charme mais aussi tout le caractère du titre.

Wii attitude

Mettre le dentier à Mémé, un doigt dans un nez ou danser en rythme, c’est amusant, mais avec la Wiimote tout cela prend rapidement une ampleur démesurée. Cette fois, pour effectuer les actions dans les mini-jeux, il faudra évidement les effectuer avec des gestes. Wario Ware : Smooth Smove a été très bien pensé à ce niveau : différentes façons de tenir la Wiimote sont permises, les différents mini-jeux ayant été créés pour s’adapter à celles-ci. Lorsque vous commencez une partie pour la première fois, chaque jeu proposant une position que vous n’avez pas encore rencontré, est précédé d’une cinématique explicative. Encore une fois l’humour est au rendez-vous car la Wiimote, d’ailleurs renommée ici « bâton de style », fera l’objet d’un culte tout au long du jeu. Par exemple lorsque vous devrait tenir la manette de manière habituelle (le pointeur vers l’écran) la cinématique vous expliquera en texte et en images le fonctionnement de la position « télécommande ».

Un contenu riche

Comme d’habitude, Wario Ware, c’est des dizaines de mini-jeux déplorables. Toujours le même principe, vous avez sous les yeux Diamant Ville, où vivent Wario et tous ses amis (ennemis ?) dont Zebulon l’alien, 9volt le fan de jeux vidéos, etc.. Chacun des bâtiments représente une série de mini-jeux dans une certaine thématique, se terminant par une phase « boss », qui est en définitive un mini-jeu plus long et plus évolué. Si vous cliquez sur la maison de 9volt, par exemple, vous devrez accomplir 20 mini-jeux ayant pour thème les jeux vidéos, dont le niveau « boss » dans lequel vous devrez effectuer le niveau entier d’un jeu de Super NES à la Wiimote, le tout sans rater plus de 4 fois.

Au début seuls quelques bâtiments seront disponibles sur la carte, puis au fur et à mesure que vous sortirez vainqueur de ceux-ci, d’autres sortiront de terre comme des champignons pour remplir la ville. Bien sûr, comme toutes les bonnes choses cela a une fin, et une fois la ville remplie vous aurez le malheur d’apprendre que le jeu est déjà terminé.

Plus on est de fous plus on rit

Même si le mode solo reste très amusant, le multijoueur de Waro Ware fait en grande partie la force du soft. Lorsque vous aurait terminé votre aventure en solitaire, ou que la solitude pèsera trop sur vous, n’hésitez pas à appeler tous vos amis. Une seule Wiimote suffit pour passer du bon temps avec jusqu’à 3 autres personnes. Toujours les mêmes mini-jeux mais cette fois en compétition avec vos amis. Le seul point négatif est que les cinématiques expliquant les différentes façons de tenir la Wiimote sont absentes : il sera donc plus difficile d’y joueur pour une personne n’ayant pas goûté au solo. Mais rassurez-vous, rien de bien grave, ce ne sera que plus de rigolade !

Des graphismes très basiques (simples et colorés), on ne peut pas le cacher, mais qui assurent au jeu sa propre identité graphique, adaptée à con côté loufoque. Une ambiance sonore unique et des bruitages qui colles très bien à la folie qui règne. Vous bouclerez le solo en quelques heures, et finirez malheureusement par vous lasser du multijoueur. Indéniablement le point faible même si certains fans de high scores passeront des jours dessus. Avec une utilisation de la Wiimote très bien pensée, la Wii est très bien exploitée ici. Malgré le fait que certains mouvements fonctionnent parfois à moitié, on trouve tout de même dans le gameplay le gros point fort du titre.
Graphisme
7
Gameplay
8
Durée de vie
7
Bande Son
7.5
Note des lecteurs0 Note
0
La Wii bien exploitée
Des mini-jeu osé et droles
Un je pour tous
Trop court
Multi léger
7.4