Test Dead Island : Definitive Edition

Une vague de zombies sévit depuis une décennie sur le marché du jeu vidéo avide de sensations fortes et de révélations. Dead Rising, Left 4 Dead n’oubliera pas Dead Island et son univers tropical. Avec une bande-annonce simple et mémorable qui a stupéfié la communauté, le nom Techland a suscité un intérêt croissant jusqu’à sa sortie en septembre 2011. Et affiché avec succès 80% des enchères sur Metacritic. Environ 5 ans plus tard, les infectés de Dead Island se permettent de subir un lifting dans Dead Island : Definitive Edition pour PC, PlayStation 4 et Xbox One. Les zombies ont raison depuis des années ?

Dead Island Definitive Edition : Version simple et fluide

Île paradisiaque peuplée de zombies, le monde de Dead Island, derrière ses couleurs chaudes rappelant un certain Far Cry, cache une épidémie qui va transformer cette station balnéaire en un véritable enfer. Armé de sa pagaie ou de son marteau, votre périple vous invite sur cette île de maillot de bain habitée par des infectés et de les tuer par tous les moyens, au risque de vous faire dévorer tout cru. Un programme complet !

Du point de vue du gameplay, le nom de Techland n’a pas changé du tout. Le conflit reste au cœur de l’expérience. Avec des battes de baseball fracassant les genoux, des machettes tranchant les membres à volonté et d’autres bombes incendiaires qui transforment les après-midi ensoleillés en barbecues, la bataille sur Dead Island est terrifiante. Les zombies se disjoignent et saignent de manière incontrôlable à chaque impact, en supposant qu’il s’agisse d’un homologue de film B, se lançant dans une aventure sanglante. Les mécanismes RPG du titre sont également de retour. Choisissez l’un des 4 héros disponibles, butin, artisanat, améliorations d’armes et accès à de nouvelles compétences, Dead Island garantit l’immersion par le choix. Les faiblesses inhérentes à la version 2011 font partie du voyage. Environnements statiques, quêtes et quêtes répétitives, personnages fades, scènes sans grand intérêt… Techland garde la formule qui fait le succès du jeu et voit Leroy Merlin dans cet effet, ramassant clous, vis, planches, marteaux et pieds de biche disposent d’un inventaire complexe interfaces.

Cette Definitive Edition est similaire à l’édition Game of the Year sortie un an après le jeu phare. En termes de contenu, cette Dead Island comprend certainement la campagne principale et la campagne de Ledwhite, le DLC Bloodbath Arena (disponible à l’origine dans l’édition spéciale), et les mods Ripper et Meat Explosive. Remaster promet que cette Dead Island « Made in 2016 » nous est présentée avec un minimum de restauration. Fréquence d’images stable de 30 images par seconde, textures plus fines, système d’éclairage réaliste amélioré… aucune différence notable.

Deep Silver et Techland viennent de raviver notre amour pour les morts-vivants sans remanier la formule, même visuellement.

En résumé !

Test Dead Island : Definitive Edition

Une vague de zombies sévit depuis une décennie sur le marché du jeu vidéo avide de sensations fortes et de révélations. Dead Rising, Left 4 Dead n'oubliera pas Dead Island et son univers tropical. Avec une bande-annonce simple et mémorable qui a stupéfié la communauté, le nom Techland a suscité un intérêt croissant jusqu'à sa sortie en septembre 2011. Et affiché avec succès 80% des enchères sur Metacritic. Environ 5 ans plus tard, les infectés de Dead Island se permettent de subir un lifting dans Dead Island : Definitive Edition pour PC, PlayStation 4 et Xbox One. Les zombies ont raison depuis des années ? Dead Island Definitive Edition : Version simple et fluide Île paradisiaque peuplée de zombies, le monde de Dead Island, derrière ses couleurs chaudes rappelant un certain Far Cry, cache une épidémie qui va transformer cette station balnéaire en un véritable enfer. Armé de sa pagaie ou de son marteau, votre périple vous invite sur cette île de maillot de bain habitée par des infectés et de les tuer par tous les moyens, au risque de vous faire dévorer tout cru. Un programme complet ! Du point de vue du gameplay, le nom de Techland n'a pas changé du tout. Le conflit reste au cœur de l'expérience. Avec des battes de baseball fracassant les genoux, des machettes tranchant les membres à volonté et d'autres bombes incendiaires qui transforment les après-midi ensoleillés en barbecues, la bataille sur Dead Island est terrifiante. Les zombies se disjoignent et saignent de manière incontrôlable à chaque impact, en supposant qu'il s'agisse d'un homologue de film B, se lançant dans une aventure sanglante. Les mécanismes RPG du titre sont également de retour. Choisissez l'un des 4 héros disponibles, butin, artisanat, améliorations d'armes et accès à de nouvelles compétences, Dead Island garantit l'immersion par le choix. Les faiblesses inhérentes à la version 2011 font partie du voyage. Environnements statiques, quêtes et quêtes répétitives, personnages fades, scènes sans grand intérêt... Techland garde la formule qui fait le succès du jeu et voit Leroy Merlin dans cet effet, ramassant clous, vis, planches, marteaux et pieds de biche disposent d'un inventaire complexe interfaces. Cette Definitive Edition est similaire à l'édition Game of the Year sortie un an après le jeu phare. En termes de contenu, cette Dead Island comprend certainement la campagne principale et la campagne de Ledwhite, le DLC Bloodbath Arena (disponible à l'origine dans l'édition spéciale), et les mods Ripper et Meat Explosive. Remaster promet que cette Dead Island "Made in 2016" nous est présentée avec un minimum de restauration. Fréquence d'images stable de 30 images par seconde, textures plus fines, système d'éclairage réaliste amélioré... aucune différence notable. Deep Silver et Techland viennent de raviver notre amour pour les morts-vivants sans remanier la formule, même visuellement.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!