Test Dead or Alive Paradise

Plage de sable, soleil tropical chaud, mer turquoise et fille en maillot de bain. Cette scène idyllique est la scène de Dead or Alive : Paradise. Ainsi, allongés sur les transats, nous pourrons profiter un peu plus tôt des joies estivales. même si…

Si vous rêvez d’aller à Paradise Island pour pratiquer le farniente intensif, ce jeu est spécialement fait pour vous. Dans Dead or Alive: Paradise, vous incarnez l’une des dix créatures dodues de la série de combat Tecmo en vacances dans les îles Zacks. Votre objectif ici est de trouver d’abord des copines pour jouer avec des mini-jeux. Malheureusement, ce dernier n’est pas facilement amadoué. Pour attirer leur amitié, il faut la plupart du temps leur offrir des cadeaux plus ou moins chers tout en étant conscient de leurs goûts. Christy aime les tartes ? Donnez-lui un petit morceau ! Bien sûr, cela vaut la peine d’envisager d’emballer les cadeaux dans du papier, si possible, dans leur couleur préférée. Ne vous inquiétez pas, vos amis sont également généreux et vous recevrez souvent des cadeaux de leur part. Les amateurs d’objets de collection seront probablement ravis, car il y a des centaines d’articles différents ici, allant des maillots de bain aux lunettes, en passant par les livres et les instruments de musique. Si les vêtements et les accessoires peuvent être portés, les autres articles ne vous serviront certainement pas.

Côté mini-jeux, on peut toujours jouer au beach-volley, au parcours d’obstacles dans la piscine, au poker, au blackjack, aux braqueurs manchots et… et… c’est tout. Oui, Zach’s Island n’a que ces cinq activités médiocres pour vous occuper… ça devient tout de suite moins attrayant, n’est-ce pas ? Surtout quand on sait à quel point ces tests sont faciles. Par exemple, une partie de beach-volley ne vous demandera que de fournir deux boutons. « Saute-Piscine » demande plus de coordination, mais reste tout aussi bref et intimidant. Quant aux jeux de cartes, ils sont loin de sauver la mise en raison du comportement déchirant de l’IA. Mais, que reste-t-il ? Votre seule occupation est donc d’acheter des objets avec l’argent que vous gagnez dans les mini-jeux et de regarder les filles se prélasser dans des poses anormalement séduisantes toute la journée.

Car le vrai principe du jeu est là. Dix filles ne portent jamais plus de 100 grammes de tissu, et vous n’avez rien à faire de toute façon, juste les regarder creuser des trous dans le sable ou grimper aux arbres, purement voyeuriste. Dire que Dead or Alive : Paradise s’adresse à un public masculin serait un euphémisme. Seul un gars complètement motivé par la testostérone pure peut profiter de plus d’une heure dans ce titre. En même temps, les dialogues sont peu nombreux, courts, ennuyeux et ne peuvent jamais correspondre à ce qui se passe à l’écran. Naïfs jusqu’au bout, ils se transforment tellement en BD qu’on a envie d’éteindre la console dès qu’ils ouvrent la bouche, si ce n’est pas déjà fait dans les interminables écrans de chargement. Pire encore, le jeu n’est en jeu que depuis deux semaines et le temps passe très vite. Donc, la seule façon de tout récupérer est de retourner sur l’île avec une autre fille et de s’ennuyer à nouveau comme une souris morte. Au final, on se demandera toujours comment un jeu à la structure aussi « japonaise » a pu franchir nos frontières comme ses deux prédécesseurs. La réponse est définitivement sous la ceinture…

En résumé !

Test Dead or Alive Paradise

Plage de sable, soleil tropical chaud, mer turquoise et fille en maillot de bain. Cette scène idyllique est la scène de Dead or Alive : Paradise. Ainsi, allongés sur les transats, nous pourrons profiter un peu plus tôt des joies estivales. même si... Si vous rêvez d'aller à Paradise Island pour pratiquer le farniente intensif, ce jeu est spécialement fait pour vous. Dans Dead or Alive: Paradise, vous incarnez l'une des dix créatures dodues de la série de combat Tecmo en vacances dans les îles Zacks. Votre objectif ici est de trouver d'abord des copines pour jouer avec des mini-jeux. Malheureusement, ce dernier n'est pas facilement amadoué. Pour attirer leur amitié, il faut la plupart du temps leur offrir des cadeaux plus ou moins chers tout en étant conscient de leurs goûts. Christy aime les tartes ? Donnez-lui un petit morceau ! Bien sûr, cela vaut la peine d'envisager d'emballer les cadeaux dans du papier, si possible, dans leur couleur préférée. Ne vous inquiétez pas, vos amis sont également généreux et vous recevrez souvent des cadeaux de leur part. Les amateurs d'objets de collection seront probablement ravis, car il y a des centaines d'articles différents ici, allant des maillots de bain aux lunettes, en passant par les livres et les instruments de musique. Si les vêtements et les accessoires peuvent être portés, les autres articles ne vous serviront certainement pas. Côté mini-jeux, on peut toujours jouer au beach-volley, au parcours d'obstacles dans la piscine, au poker, au blackjack, aux braqueurs manchots et... et... c'est tout. Oui, Zach's Island n'a que ces cinq activités médiocres pour vous occuper... ça devient tout de suite moins attrayant, n'est-ce pas ? Surtout quand on sait à quel point ces tests sont faciles. Par exemple, une partie de beach-volley ne vous demandera que de fournir deux boutons. "Saute-Piscine" demande plus de coordination, mais reste tout aussi bref et intimidant. Quant aux jeux de cartes, ils sont loin de sauver la mise en raison du comportement déchirant de l'IA. Mais, que reste-t-il ? Votre seule occupation est donc d'acheter des objets avec l'argent que vous gagnez dans les mini-jeux et de regarder les filles se prélasser dans des poses anormalement séduisantes toute la journée. Car le vrai principe du jeu est là. Dix filles ne portent jamais plus de 100 grammes de tissu, et vous n'avez rien à faire de toute façon, juste les regarder creuser des trous dans le sable ou grimper aux arbres, purement voyeuriste. Dire que Dead or Alive : Paradise s'adresse à un public masculin serait un euphémisme. Seul un gars complètement motivé par la testostérone pure peut profiter de plus d'une heure dans ce titre. En même temps, les dialogues sont peu nombreux, courts, ennuyeux et ne peuvent jamais correspondre à ce qui se passe à l'écran. Naïfs jusqu'au bout, ils se transforment tellement en BD qu'on a envie d'éteindre la console dès qu'ils ouvrent la bouche, si ce n'est pas déjà fait dans les interminables écrans de chargement. Pire encore, le jeu n'est en jeu que depuis deux semaines et le temps passe très vite. Donc, la seule façon de tout récupérer est de retourner sur l'île avec une autre fille et de s'ennuyer à nouveau comme une souris morte. Au final, on se demandera toujours comment un jeu à la structure aussi "japonaise" a pu franchir nos frontières comme ses deux prédécesseurs. La réponse est définitivement sous la ceinture...
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!