Test Dead or Alive : Xtreme 2

Avis aux fans d’augmentation mammaire, Dead Or Alive Xtreme est de retour ! Entre sims de vacances et avant-premières, ce titre controversé s’appuie sur le dernier épisode et vous offre un peu de soleil en hiver. Oubliez les écharpes et les chapeaux et imprégnez-vous de l’humidité tropicale. Bien que certains d’entre vous pourraient me dire que c’est exactement le problème avec les bonnets et les sous-vêtements fantaisie.

Cette scène n’a que quelques lignes et est particulièrement ridicule. Les plus impitoyables d’entre vous, a fortiori obsédés, se souviendront peut-être de la fin du premier épisode voyant l’île de Zach disparaître dans les flots après une éruption volcanique. Alors le gars est devenu un explorateur et a réinventé sa fortune entre-temps. Quel talent ! Soudain, grâce à une savante combinaison de technologie et de dollars, Zach a réussi à sortir son île du gouffre. En tant que grand hooligan désespérément grand, il a de nouveau invité toutes les filles, mortes ou vivantes, à son nouveau tournoi, et bien sûr elles se sont empressées d’accepter l’invitation, toutes les lanceuses. Kasumi, Hitomi, Leifang, Christie, Helena, Tina, Lisa, Ayane et le nouveau Kokoro sont tous là, prêts à soumettre leur peau lisse à vos yeux humides et tombés. Les cinématiques du début, très belles, donnent le ton, comme c’est toujours le cas dans la série. Le titre s’adresse résolument aux fans de bandes dessinées qui se délectent de jeunes filles nues, d’un humour très basique et de personnages en roue libre.

Le contexte est posé, voyons maintenant de quoi parle le logiciel. Franchement, après quelques heures de jeu, on comprend vraiment pourquoi le titre ne fait plus référence au « beach volley » comme autrefois. Nous aurions pu accuser Tecmo de publicité mensongère. En gros, ce sport n’est qu’une des activités proposées, et comme les autres, il n’est pas aussi profond qu’une flaque d’eau. Le jeu n’a pas vraiment de sens si ce n’est d’examiner les poupées mortes ou vivantes sous tous les angles, ou la rigueur de collecter tous les objets disponibles. Comme vous l’avez souvent remarqué lors de la préparation de vos vacances, il ne fait aucun doute que l’argent est le pouvoir de la guerre. Ce DOAX 2 n’est pas en reste (comme je le souhaite, oui, je le sais.) Il faudra donc se munir de Zacks, monnaie locale, (après, je suis mégalomane) afin d’acheter des maillots et autres accessoires de pot….. … euh… la fille que tu as choisie en premier lieu. Tout comme dans le monde des vêtements pour bébés, plus c’est petit, plus c’est cher. Encore une fois, la transparence est synonyme de prix élevés. Chaque journée passée sur l’île vous donnera la possibilité de démarrer une séance photo, au cours de laquelle vous pourrez tirer sur votre chérie polygonale avec une mitraillette.

Par conséquent, vous devez bien performer dans divers mini-jeux pour obtenir les Zacks. Au début, vous pouvez essayer des jeux de volley-ball de plage, des jeux de saut de plate-forme et certains jeux de casino, qui ont tous été présentés dans l’épisode précédent. En réalité, les développeurs se sont plus ou moins contentés d’ajouter quelques nouveautés, comme les courses de jet ski. À l’exception du beach-volley, ces jeux constituent la plus grande partie du jeu. Le problème est que vous avez souvent l’impression d’ouvrir une caisse à savon. Heureusement, une boutique sur l’île propose différents modèles de jet skis, plus rapides ou plus maniables. Il n’y a que trois ou quatre parcours au choix, et sont agrémentés de quelques tremplins, mais il faut avouer qu’ils ont été un vrai plaisir à parcourir. Parmi les nouveautés on peut aussi citer des batailles très alléchantes où tout se contrôle avec le stick gauche, le tir à la corde, la descente en traîneau et à la fin il vous sera demandé de saisir le drapeau plus vite que vos concurrents. variété, mais la vérité est que nous avons toujours affaire à des mini-jeux qui ne nécessitent que de les essayer quelques fois pour en savoir plus. Dans le domaine de la concurrence profonde, nous avons vu de meilleurs résultats.

Tecmo conserve toujours la mécanique de l’épisode précédent. Il faut deux personnes pour jouer au beach-volley. Par conséquent, trouver un partenaire prendra la plupart de votre temps. Vous devrez les apaiser en interrogeant toutes les créatures de rêve du jeu, en vous renseignant sur leurs goûts et en leur offrant des cadeaux adaptés. Par exemple, Lifang est connu pour être accro aux marrons glacés. Par exemple, si vous y jouez correctement en tenant un tableau des différents intérêts des filles, vous devriez pouvoir savoir à quel point le jeu est amusant. Mais bon, on vous voit venir, ce n’est pas vraiment le bal que vous regardez, n’est-ce pas ? Bref, on se rapproche vraiment d’un stage d’entraînement d’otaku.

Graphiquement, le titre se termine avec peu de changement, car si le set est bien meilleur que l’épisode Xbox, les filles conservent toujours le look de poupée perlée, jolie mais complètement dénuée de personnalité. Les expressions faciales sont absentes. En fait, l’évolution graphique correspond à peu près à la différence entre Dead or Alive Definitive Edition et Dead or Alive 4, respectivement sur Xbox et Xbox 360. À moins que vous n’ayez un écran HD, vous remarquerez certainement la différence, mais ce ne sera pas énorme. Ensuite, malgré le support nouvelle génération, nous sommes coincés dans l’étape des cheveux en carton, aussi naturels que les réflexions hilarantes de Shirley et Dino. D’un autre côté, si votre intérêt réside dans l’imitation de Robert, vous en valez bien l’argent, car les dames ont des seins vraiment d’un autre monde avec passion et amour. Une grande partie du budget peut être consacrée à cet élément. Les poses des protagonistes sont toujours convaincantes et réussies, et les lubriques sont toujours légion. Pour les plus tordus d’entre vous (nous ?), sachez que le jeu reste tout de même très soft et plus en phase avec l’art de vendre de l’idole japonaise.

Bien entendu, vous pourrez également retrouver la musique du premier épisode ainsi que quelques nouveautés. Les chansons correspondent parfaitement à l’ambiance ensoleillée et plutôt naïve du logiciel. Quant aux voix d’adolescents, c’est assez haut dans la grande tradition du manga. Notez que vous pouvez choisir entre une version anglaise ou japonaise, toujours plus facile à comprendre.

Bien sûr, face à une production qui a amassé des FPS et autres jeux coquins, ce titre est assez rafraîchissant. Mais alors que certains peuvent trouver un certain degré d’esthétique dans ce Dead or Alive Xtreme 2, la plupart des joueurs ne pardonneront pas la fadeur du jeu. Dommage pour un jeu où les courbes comptent. Cela dit, si vous croyez au concept, vous êtes sûr d’être heureux.

En résumé !

Test Dead or Alive : Xtreme 2

Avis aux fans d'augmentation mammaire, Dead Or Alive Xtreme est de retour ! Entre sims de vacances et avant-premières, ce titre controversé s'appuie sur le dernier épisode et vous offre un peu de soleil en hiver. Oubliez les écharpes et les chapeaux et imprégnez-vous de l'humidité tropicale. Bien que certains d'entre vous pourraient me dire que c'est exactement le problème avec les bonnets et les sous-vêtements fantaisie. Cette scène n'a que quelques lignes et est particulièrement ridicule. Les plus impitoyables d'entre vous, a fortiori obsédés, se souviendront peut-être de la fin du premier épisode voyant l'île de Zach disparaître dans les flots après une éruption volcanique. Alors le gars est devenu un explorateur et a réinventé sa fortune entre-temps. Quel talent ! Soudain, grâce à une savante combinaison de technologie et de dollars, Zach a réussi à sortir son île du gouffre. En tant que grand hooligan désespérément grand, il a de nouveau invité toutes les filles, mortes ou vivantes, à son nouveau tournoi, et bien sûr elles se sont empressées d'accepter l'invitation, toutes les lanceuses. Kasumi, Hitomi, Leifang, Christie, Helena, Tina, Lisa, Ayane et le nouveau Kokoro sont tous là, prêts à soumettre leur peau lisse à vos yeux humides et tombés. Les cinématiques du début, très belles, donnent le ton, comme c'est toujours le cas dans la série. Le titre s'adresse résolument aux fans de bandes dessinées qui se délectent de jeunes filles nues, d'un humour très basique et de personnages en roue libre. Le contexte est posé, voyons maintenant de quoi parle le logiciel. Franchement, après quelques heures de jeu, on comprend vraiment pourquoi le titre ne fait plus référence au "beach volley" comme autrefois. Nous aurions pu accuser Tecmo de publicité mensongère. En gros, ce sport n'est qu'une des activités proposées, et comme les autres, il n'est pas aussi profond qu'une flaque d'eau. Le jeu n'a pas vraiment de sens si ce n'est d'examiner les poupées mortes ou vivantes sous tous les angles, ou la rigueur de collecter tous les objets disponibles. Comme vous l'avez souvent remarqué lors de la préparation de vos vacances, il ne fait aucun doute que l'argent est le pouvoir de la guerre. Ce DOAX 2 n'est pas en reste (comme je le souhaite, oui, je le sais.) Il faudra donc se munir de Zacks, monnaie locale, (après, je suis mégalomane) afin d'acheter des maillots et autres accessoires de pot….. ... euh... la fille que tu as choisie en premier lieu. Tout comme dans le monde des vêtements pour bébés, plus c'est petit, plus c'est cher. Encore une fois, la transparence est synonyme de prix élevés. Chaque journée passée sur l'île vous donnera la possibilité de démarrer une séance photo, au cours de laquelle vous pourrez tirer sur votre chérie polygonale avec une mitraillette. Par conséquent, vous devez bien performer dans divers mini-jeux pour obtenir les Zacks. Au début, vous pouvez essayer des jeux de volley-ball de plage, des jeux de saut de plate-forme et certains jeux de casino, qui ont tous été présentés dans l'épisode précédent. En réalité, les développeurs se sont plus ou moins contentés d'ajouter quelques nouveautés, comme les courses de jet ski. À l'exception du beach-volley, ces jeux constituent la plus grande partie du jeu. Le problème est que vous avez souvent l'impression d'ouvrir une caisse à savon. Heureusement, une boutique sur l'île propose différents modèles de jet skis, plus rapides ou plus maniables. Il n'y a que trois ou quatre parcours au choix, et sont agrémentés de quelques tremplins, mais il faut avouer qu'ils ont été un vrai plaisir à parcourir. Parmi les nouveautés on peut aussi citer des batailles très alléchantes où tout se contrôle avec le stick gauche, le tir à la corde, la descente en traîneau et à la fin il vous sera demandé de saisir le drapeau plus vite que vos concurrents. variété, mais la vérité est que nous avons toujours affaire à des mini-jeux qui ne nécessitent que de les essayer quelques fois pour en savoir plus. Dans le domaine de la concurrence profonde, nous avons vu de meilleurs résultats. Tecmo conserve toujours la mécanique de l'épisode précédent. Il faut deux personnes pour jouer au beach-volley. Par conséquent, trouver un partenaire prendra la plupart de votre temps. Vous devrez les apaiser en interrogeant toutes les créatures de rêve du jeu, en vous renseignant sur leurs goûts et en leur offrant des cadeaux adaptés. Par exemple, Lifang est connu pour être accro aux marrons glacés. Par exemple, si vous y jouez correctement en tenant un tableau des différents intérêts des filles, vous devriez pouvoir savoir à quel point le jeu est amusant. Mais bon, on vous voit venir, ce n'est pas vraiment le bal que vous regardez, n'est-ce pas ? Bref, on se rapproche vraiment d'un stage d'entraînement d'otaku. Graphiquement, le titre se termine avec peu de changement, car si le set est bien meilleur que l'épisode Xbox, les filles conservent toujours le look de poupée perlée, jolie mais complètement dénuée de personnalité. Les expressions faciales sont absentes. En fait, l'évolution graphique correspond à peu près à la différence entre Dead or Alive Definitive Edition et Dead or Alive 4, respectivement sur Xbox et Xbox 360. À moins que vous n'ayez un écran HD, vous remarquerez certainement la différence, mais ce ne sera pas énorme. Ensuite, malgré le support nouvelle génération, nous sommes coincés dans l'étape des cheveux en carton, aussi naturels que les réflexions hilarantes de Shirley et Dino. D'un autre côté, si votre intérêt réside dans l'imitation de Robert, vous en valez bien l'argent, car les dames ont des seins vraiment d'un autre monde avec passion et amour. Une grande partie du budget peut être consacrée à cet élément. Les poses des protagonistes sont toujours convaincantes et réussies, et les lubriques sont toujours légion. Pour les plus tordus d'entre vous (nous ?), sachez que le jeu reste tout de même très soft et plus en phase avec l'art de vendre de l'idole japonaise. Bien entendu, vous pourrez également retrouver la musique du premier épisode ainsi que quelques nouveautés. Les chansons correspondent parfaitement à l'ambiance ensoleillée et plutôt naïve du logiciel. Quant aux voix d'adolescents, c'est assez haut dans la grande tradition du manga. Notez que vous pouvez choisir entre une version anglaise ou japonaise, toujours plus facile à comprendre. Bien sûr, face à une production qui a amassé des FPS et autres jeux coquins, ce titre est assez rafraîchissant. Mais alors que certains peuvent trouver un certain degré d'esthétique dans ce Dead or Alive Xtreme 2, la plupart des joueurs ne pardonneront pas la fadeur du jeu. Dommage pour un jeu où les courbes comptent. Cela dit, si vous croyez au concept, vous êtes sûr d'être heureux.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!