Test Delta Force : Black Hawk Down : Team Sabre

« Pouf », quand on a vu arriver la nouvelle Delta Force, on s’est d’abord dit « pouf », quand on a vu que c’était aussi un portage de la pauvre équipe Sabre sorti sur PC il y a deux ans, on disait « pas encore « . Bien sûr, la conscience peut nous aider à garder l’esprit ouvert dans cette situation, mais il s’agit vraiment de s’assurer que nous ne bloquons pas nos chakras.

Désireux de libérer un peuple au plus profond de l’Afrique, une équipe bien entraînée de la Delta Force part au combat, les armes sont tirées et l’ennemi est en vue. Delta Force : Black Hawk Down : Team Saber se déroule au milieu de la jungle, la jungle IKEA est construite en kit où l’on se promène dans des couloirs décorés de fougères, donc on fait en sorte de ne pas se perdre tout en gardant une certaine esthétique A votre gauche, la chambre, à votre droite, un village à libérer, attention à ne pas tirer sur les civils. En bref, le titre parle de marcher au milieu de plantes vertes, jaunes ou brunes d’une manière odieusement redondante, vous laissant la douloureuse impression de répéter les mêmes mouvements encore et encore. Il faut dire que les objectifs ne sont pas variés, nettoyer des endroits comme celui-ci, détruire de telles choses, bref, le FPS c’est comme on le faisait dans les années 90, mais pas très bon et pas très intéressant. Le plus ennuyeux est peut-être que le processus de tournage était une grosse blague. La plupart du temps, lorsque l’un de vos coéquipiers restants donne le signal, vous avancerez car vous ne voyez pas la présence de l’ennemi, et vous devrez assommer presque à l’aveugle dans le plus pur style « entraînement au tir de précision » ennemi . Le plus excitant, c’est que la hitbox est si grande que même si vous tirez un peu vers la droite avec votre pied, vous serez content de voir votre adversaire tomber au sol, raide mort. Ouais, c’est comme la Delta Force gars Tout de même, des balles bien armées qui peuvent corriger elles-mêmes leurs mauvaises cibles.

Cela suffit donc à satisfaire une forte envie de faire la sieste. Heureusement, on trouve ici l’antidote aux somnifères qu’on vient d’avaler, un joli cocktail détonant voire explosif pour vous tenir éveillé dans ce qu’on appelle souvent la débilité artificielle. Si l’ennemi est une bûche sacrée figée comme un séquoia, il peut presque gagner un prix Nobel avec vos alliés. Avec votre équipe qui « assiste » constamment, il est possible que vous leur donniez l’ordre de se déplacer ou de tirer, mais il est important qu’ils aiment quand même se faire laver le plomb, car cela vous permettra de vous en sortir sans payer le dentiste Scaled Teeth. se demandent où ils ont été laissés sans le savoir dans la forêt, ou essaient de comprendre pourquoi ils ont pensé que c’était une bonne chose de courir au milieu d’un village plein de soldats. idée. Et bien sûr, un grand classique : chercher pendant 5 minutes un ennemi qu’ils vous signalent dans le nord-ouest et que vous avez effectivement tué depuis longtemps. Franchement, à part leurs noms ridicules, peut-on vraiment imaginer demander à Casper et Tex-Mex de nous suivre dans notre assaut héroïque et libérateur contre les peuples opprimés ? Sauf si vous vous appelez Chuck Norris.

Ajoutez une réalisation déchirante et une mise en scène franchement nerveuse avant de classer Delta Force : Black Hawk Down : Sabres comme un titre dont le destin sera couvert par « The Bottom of the Store ». Oui, c’est triste, mais sur mon front il n’y a pas de refuge pour un mauvais match.

En résumé !

Test Delta Force : Black Hawk Down : Team Sabre

« Pouf », quand on a vu arriver la nouvelle Delta Force, on s'est d'abord dit « pouf », quand on a vu que c'était aussi un portage de la pauvre équipe Sabre sorti sur PC il y a deux ans, on disait « pas encore ". Bien sûr, la conscience peut nous aider à garder l'esprit ouvert dans cette situation, mais il s'agit vraiment de s'assurer que nous ne bloquons pas nos chakras. Désireux de libérer un peuple au plus profond de l'Afrique, une équipe bien entraînée de la Delta Force part au combat, les armes sont tirées et l'ennemi est en vue. Delta Force : Black Hawk Down : Team Saber se déroule au milieu de la jungle, la jungle IKEA est construite en kit où l'on se promène dans des couloirs décorés de fougères, donc on fait en sorte de ne pas se perdre tout en gardant une certaine esthétique A votre gauche, la chambre, à votre droite, un village à libérer, attention à ne pas tirer sur les civils. En bref, le titre parle de marcher au milieu de plantes vertes, jaunes ou brunes d'une manière odieusement redondante, vous laissant la douloureuse impression de répéter les mêmes mouvements encore et encore. Il faut dire que les objectifs ne sont pas variés, nettoyer des endroits comme celui-ci, détruire de telles choses, bref, le FPS c'est comme on le faisait dans les années 90, mais pas très bon et pas très intéressant. Le plus ennuyeux est peut-être que le processus de tournage était une grosse blague. La plupart du temps, lorsque l'un de vos coéquipiers restants donne le signal, vous avancerez car vous ne voyez pas la présence de l'ennemi, et vous devrez assommer presque à l'aveugle dans le plus pur style "entraînement au tir de précision" ennemi . Le plus excitant, c'est que la hitbox est si grande que même si vous tirez un peu vers la droite avec votre pied, vous serez content de voir votre adversaire tomber au sol, raide mort. Ouais, c'est comme la Delta Force gars Tout de même, des balles bien armées qui peuvent corriger elles-mêmes leurs mauvaises cibles. Cela suffit donc à satisfaire une forte envie de faire la sieste. Heureusement, on trouve ici l'antidote aux somnifères qu'on vient d'avaler, un joli cocktail détonant voire explosif pour vous tenir éveillé dans ce qu'on appelle souvent la débilité artificielle. Si l'ennemi est une bûche sacrée figée comme un séquoia, il peut presque gagner un prix Nobel avec vos alliés. Avec votre équipe qui "assiste" constamment, il est possible que vous leur donniez l'ordre de se déplacer ou de tirer, mais il est important qu'ils aiment quand même se faire laver le plomb, car cela vous permettra de vous en sortir sans payer le dentiste Scaled Teeth. se demandent où ils ont été laissés sans le savoir dans la forêt, ou essaient de comprendre pourquoi ils ont pensé que c'était une bonne chose de courir au milieu d'un village plein de soldats. idée. Et bien sûr, un grand classique : chercher pendant 5 minutes un ennemi qu'ils vous signalent dans le nord-ouest et que vous avez effectivement tué depuis longtemps. Franchement, à part leurs noms ridicules, peut-on vraiment imaginer demander à Casper et Tex-Mex de nous suivre dans notre assaut héroïque et libérateur contre les peuples opprimés ? Sauf si vous vous appelez Chuck Norris. Ajoutez une réalisation déchirante et une mise en scène franchement nerveuse avant de classer Delta Force : Black Hawk Down : Sabres comme un titre dont le destin sera couvert par « The Bottom of the Store ». Oui, c'est triste, mais sur mon front il n'y a pas de refuge pour un mauvais match.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!