Test Destiny : Le Roi des Corrompus

Le Roi des Corrompus marque une nouvelle ère dans l’histoire de Destiny. Sorti il ​​y a un an, le MMOFPS de Bungie a certes séduit de nombreux joueurs par son ambiance et son gameplay, mais le titre manquait sérieusement de profondeur. Les trois classes jouables, Titan, Warlock et Hunter, n’ont rien à manger une fois que vous atteignez le niveau maximum (34). Atheon et Crota, les boss du Dôme de verre et de la Chute de Crota, ne montrent plus aucun intérêt du fait d’être farmés, sauf pour la malédiction du butin, toujours à la recherche de leur Reaper ou Black Hammer. Le Procès d’Osiris et la Prison des Vétérans ont relevé un peu le plateau, mais en longueur, ont aussi montré leurs limites. En effet, avec les Gardiens réincarnés, il est temps pour Destiny d’apporter un peu de fraîcheur, de nouveaux défis, et surtout, un relooking substantiel à l’univers des jeux au potentiel énorme que n’ont pas les développeurs d’exploitation. L’avenir du jeu vidéo en dépend. déjà.

Une scène, enfin

Nous l’évoquions déjà lors de Destiny Gaming Live, la première étape de Bungie dans Destiny Expansion III : Le Roi Corrompu est de reprendre le jeu là où il aurait dû commencer, et c’est de proposer une mise sur scène digne du savoir-faire du studio en la matière, non Il faut rappeler un certain halo. Car jusqu’à présent, avouons-le, presque personne ne savait ou ne savait vraiment qui était le Voyageur, quel était le rôle exact du Gardien, etc. Le joueur se parachute dans une histoire où il n’a pas toutes les astuces ni les enjeux. Bungie supprime une bizarrerie lors de l’introduction de la première mission sur Phobos, avec un film narratif spectaculaire et une explication de l’histoire de Destiny. Dans les missions de la campagne solo, censées élever le joueur au niveau 40, les plus belles cinématiques (surtout les joueurs les plus âgés, habitués à ne rien voir) se succèdent, finissant par renverser les protecteurs de l’humanité, dans un digne Dans une atmosphère d’anticipation. Les protagonistes n’attendent plus bêtement dans un coin, mais discutent entre eux, révélant une interaction inédite. Vanguard, Armorer, Shaxx et quelques autres PNJ auparavant discrets n’hésiteront plus à vous bombarder de quêtes, offrant des récompenses sympas et alternant les objectifs de manière très dynamique.

Un papa malheureux

Crota a été battu par les gardes, et c’est simplement le père qui est venu troubler et venger son fils. Pour satisfaire sa soif de vengeance, Oryx a manipulé les ténèbres et asservi les factions, transformant Cabal, Vex et Fallen en captifs. Ces formes fantômes présentent un plus grand danger, développant des capacités bien au-delà de ce qui a été vu jusqu’à présent. Se déplaçant à une vitesse incroyable et pouvant être soignée, cette menace ne peut disparaître de l’écran radar qu’en atteignant l’Oryx caché dans le labyrinthe des cuirassés, une nouvelle zone pour Taken King. Les missions de la campagne nous y amènent forcément, papounet passera de la vie à la mort, et le gardien atteindra le niveau 40 (ou presque). Afin d’atteindre la dernière salle, il faut arpenter les anciennes zones (Terre, Lune, Mars, Vénus) comme dans l’extension précédente.

Changement de destination

Cela fait partie d’un projet plus vaste lancé par Bungie, et il est temps de faire le travail. Trop grossier au regard de sa complexité, le gain d’xp se confond avec le niveau de luminosité de l’armure. Une idée folle et impopulaire, quand cela suffit pour faciliter les choses, comme dans Destiny Extension III : Le Roi de la Corruption : les niveaux se gagnent grâce à l’xp de quête, les niveaux de lumière sont basés sur l’équipement moyen. Des statistiques (armes et armures) sont calculées). Exemple rapide : dans quatre équipements, si deux sont à 280 et deux à 270, les lumières monteront à 275. L’école primaire, cher Watson. Parions que Bungie est sûr d’avoir fait le bon choix et que le nouveau système complètement défectueux ne va nulle part de sitôt. Destiny Extension III : Le Roi des Corrompus, bien que vendu sous la forme d’un gros DLC (40 euros), peut aussi s’appeler Destiny 2 car les améliorations et changements sont très importants et nombreux. Si on commence par l’interface, on ne peut que se contenter d’aboutir à un tableau de bord simplifié. Si la table des personnages n’a pas changé, un onglet de quêtes apparaîtra montrant tous les objectifs actuels. Pour ceux qui n’ont pas forcément le sens de l’orientation, il est possible de marquer une mission et de savoir instantanément où aller en regardant une mappemonde. Un détail simple, mais un énorme gain de temps. Les quêtes sont divisées par thèmes (quêtes principales, quêtes PvP, quêtes de faction…) et comportent plusieurs niveaux (visibles par les chiffres ci-dessus), ce qui permet de savoir plus facilement où l’on en est. Dans un autre cas, cette navigation permet également de suivre la progression d’un ami, en patrouillant simplement ensemble (ou en compensant le retard de l’un par rapport à l’autre). De plus, pour obtenir des tâches « mineures » des agents contractuels (et autres), celles-ci peuvent être vérifiées directement via l’interface, et les gardiens n’ont plus besoin de retourner aux tours ou aux récifs. Enfin, en terminant par l’interface, nous aborderons le coffre-fort et sa capacité. Souvent obligés de faire des corvées par manque de place, les gardiens pouvaient sourire. Ils disposent désormais de 108 compartiments (presque le double auparavant) qui les attendent pour stocker leurs composants et autres équipements. Il était vraiment temps que cela arrive.

Au revoir Gjallahorn

Bungie a fait l’annonce. Tous les changements introduits par Destiny Expansion III : The Corrupted King auront un impact. Les modifications du système d’éclairage, liées à la mise à jour du défi attendue par le studio, ont eu un impact quasi immédiat sur le matériel. Équipé de 34 Gardiens du « Full Crota », possédant un Black Hammer, un Galahorn Thistle ou un Reaper, il découvrira bientôt que son équipement durement gagné deviendra obsolète. Au moins pour les légendes et non les exotiques. Ne voulant pas s’aliéner toute la communauté, les développeurs ont prévu quelques astuces pour que les armes « jaunes » fonctionnent toujours dans cette extension. Pour conserver votre Black Raptor, mais afficher des statistiques à 280 (au lieu de 170, qui correspondaient auparavant à 365), vous devez le racheter pour 150 écus légendaires. Ces mêmes boucliers doivent être nourris en pvp, nuit noire, histoires de jour, etc… l’idée en elle-même n’est pas mauvaise, le seul dommage est que le vrai lanceur de roquettes de triche Gjallahorn a disparu dès la deuxième année d’armes. Bien qu’il soit encore quelque peu utile en mode histoire, il se révélera, comme toutes les autres armes avec un plafond de 170, presque « inutile » dans les attaques et autres défis.

Tout nouvel arsenal

Cette refonte de l’armurerie, si pénible pour rompre avec la Convergence Vision ou le Sword Destroyer, a ouvert le royaume à de nouvelles armes des trois familles (Suros, Omolon, Häkke). De nouveaux skins, de nouvelles capacités et bonus, et des rafraîchissements d’équipement ne sont pas nécessairement visibles pour tous ceux qui ont engendré Atheon 50 fois pour attraper Exegesis of the Vex, mais cela fait évoluer le jeu naturellement. Avoir des armes vertes au début de Fallen Adventures, remplacer le violet et le jaune est très dérangeant, c’est vrai. Mais les engrammes vont tomber périodiquement (plus souvent qu’avant), refaites votre matos pour qu’il vire au bleu puis au violet (en attendant que Xür démonte les pièces et armes aliens), et c’est fait assez rapidement. En règle générale, vous aurez plusieurs pièces d’armure et d’armes que vous pouvez injecter dès maintenant, ou les fusionner si vous le souhaitez. Donc si vous sacrifiez une autre arme premium (ex : 295), le pistolet violet 280 pourra briller. Bien sûr, tout cela a à voir avec les lumens et les autres devises. Au lieu de supprimer les objets qui ne vous servent plus, le système vous permet d’augmenter la puissance des armes que vous aimez utiliser.

Un spectre peut en cacher un autre

Cette optimisation accrue se traduit par la recherche de composants et l’aspect du spectre. Cette entité unique, censée nous guider à travers ce monde, avait jusqu’alors une importance limitée. Désormais, ce Wraith, à la fois défensif et léger, peut être looté comme n’importe quelle autre armure. De plus, c’est là que Bungie a pensé plus tôt, et cela permettra aux gardiens de trouver plus facilement des composants comme la mousse métallique ou le filament d’hélium. Pas besoin d’un gardien précédent pour leur rappeler le temps qu’il a fallu pour faire pousser ces éléments sur le spatioport ou sur la lune. Épuisé, épuisé, épuisé. Attendu un an pour voir autant d’améliorations, que ce soit le suivi des quêtes ou ce fantôme, qu’il renonce à retourner en orbite quand la nuit a échoué, tous ces ajustements sont enfin là, pour le confort du jeu et le frisson d’évoluer dans ce monde, est enfin arrivé à la première étape de la maturité. Destiny a encore beaucoup de travail à faire, mais la stratégie marketing de Bungie consiste à proposer de nouveaux contenus au coup par coup. N’oubliez pas que l’ambition du studio est de faire de Destiny une saga d’une décennie, il n’est donc pas nécessaire de se lancer dans trop de nouveautés trop rapidement.

Tempête sous le casque

Il y a des changements nécessaires et nécessaires, et il y a des nouveautés plus importantes, et nous aborderons bien sûr le sujet de la doctrine. Le nouveau système d’attaque/défense est désormais disponible pour toutes les classes. Le Rituel Tempête de l’Arcaniste, le Brise-Soleil du Titan, la Garde de Nuit du Chasseur impliquent chacun l’utilisation d’éléments jusqu’alors inexplorés. Par exemple, l’éclat de l’Arcaniste (auto-rez) peut être très utile, et il pense être armé de ces nouvelles compétences, avec des traits plus agressifs. Son Storm Ritual s’est avéré dévastateur lors du nettoyage d’une zone de foule un peu surpeuplée. Faut-il mentionner le Titan Flame Hammer qui détruit tout en pvp ? Au final, ce n’était qu’un avis après avoir écouté leur ressenti, seul le chasseur semblait déçu de ses enseignements. Est-ce parce que la classe a été trompée, « qu’il a payé ses nerfs par l’intermédiaire du roi qui a été emmené » ? Les avis sont partagés et le seront encore et encore. Néanmoins, ces apports de jeu offrent aux joueurs des options supplémentaires, mais aussi un personnage qui peut évoluer en fonction des défis, de Nuit Noire et de Raid.

Vieux et jeune

L’extension doit être mise à jour, tout comme les deux DLC précédents. C’est chose faite avec de nouvelles attaques et une refonte des anciennes afin de ne pas laisser Valus Ta’aurc et autres boss pourrir au fond de leurs instances. Un collectionneur XXL, inséparable Cabal bro, une harpie en colère, aura tout le temps d’attendre et de piller en toute simplicité, avant d’atteindre le niveau pour tenter les raids Night et Kings Fall. Répartissez le tout avec deux modes pvp (Rift et Chaos), nous sommes ici pour vous montrer une vidéo et vous obtiendrez un Taken King assez fort.

CUIRASSE, terre d’hostilité

Tout cela, bien sûr, sans parler des Battleships, un nouveau domaine du jeu de la taille de planètes. Inspiré de l’univers Fallen avec des textures et une architecture très sombres et anguleuses, cette zone d’exploration est certes une source épuisée, mais les Gardiens y passeront le plus clair de leur temps. Collectez des spores de vers pour obtenir de nouveaux composants afin d’améliorer votre équipement (comme des fleurs spirituelles et d’autres filaments d’hélium), patrouillez dans les entrailles de cet environnement massif, découvrez des cours d’antilopes et résolvez des coffres d’énigmes qui ne peuvent être ouverts que sous certaines conditions (comme le titre For « Smell is the Key »), les métiers sont nombreux, et c’est aussi l’occasion de découvrir ce qui a remplacé un large éventail de vétérans de la prison : Antelope Court, un mini-boss événement où tous les gardiens peuvent participer et piller quelques empreintes sans effort.

Tout cela vient bien sûr avant le blockbuster de Destiny, qui permettra aux joueurs d’atteindre le niveau max de Light (310) et de récupérer du bon gros loot sur Oryx. C’est dur de se lancer, et à moins de rencontrer par miracle de bons joueurs disciplinés, faire des raids avec des équipes avec lesquelles on a l’habitude de jouer ensemble est évidemment conseillé et va de soi. Je n’ai pas réussi, ma faute, à battre Daron de Crota, mais je compte sur l’expérience de mes amis et des équipes concurrentes pour vous livrer la vidéo de la confrontation finale. Merci à Agent00bis, Animal Predator, Energiz-Jamaica, JoyKrx, Pakiuu, S-a-t-a-n-i-a. Pour ce run, il pourra servir de tuto à tous ceux qui tenteront prochainement de côtoyer Oryx. Bien sûr, vous aurez quelques sueurs froides avant d’en arriver là, entre reliques, niveaux de plateforme (qui rappellent ceux du Vault), boss de niveau intermédiaire…

The Taken King présente aux Gardiens de nouveaux défis et les revers les obligent à re-farmer pour retrouver leur pouvoir, mais c’est une mauvaise ou une bonne chose. Cela met à jour l’expérience Destiny et lui donne un second souffle. Le studio a bien compris ses bugs et ses défauts, et les a en partie éliminés dans cette extension, qui doit être la plus significative et convaincante de la jeune histoire du titre.

En résumé !

Test Destiny : Le Roi des Corrompus

Le Roi des Corrompus marque une nouvelle ère dans l'histoire de Destiny. Sorti il ​​y a un an, le MMOFPS de Bungie a certes séduit de nombreux joueurs par son ambiance et son gameplay, mais le titre manquait sérieusement de profondeur. Les trois classes jouables, Titan, Warlock et Hunter, n'ont rien à manger une fois que vous atteignez le niveau maximum (34). Atheon et Crota, les boss du Dôme de verre et de la Chute de Crota, ne montrent plus aucun intérêt du fait d'être farmés, sauf pour la malédiction du butin, toujours à la recherche de leur Reaper ou Black Hammer. Le Procès d'Osiris et la Prison des Vétérans ont relevé un peu le plateau, mais en longueur, ont aussi montré leurs limites. En effet, avec les Gardiens réincarnés, il est temps pour Destiny d'apporter un peu de fraîcheur, de nouveaux défis, et surtout, un relooking substantiel à l'univers des jeux au potentiel énorme que n'ont pas les développeurs d'exploitation. L'avenir du jeu vidéo en dépend. déjà. Une scène, enfin Nous l'évoquions déjà lors de Destiny Gaming Live, la première étape de Bungie dans Destiny Expansion III : Le Roi Corrompu est de reprendre le jeu là où il aurait dû commencer, et c'est de proposer une mise sur scène digne du savoir-faire du studio en la matière, non Il faut rappeler un certain halo. Car jusqu'à présent, avouons-le, presque personne ne savait ou ne savait vraiment qui était le Voyageur, quel était le rôle exact du Gardien, etc. Le joueur se parachute dans une histoire où il n'a pas toutes les astuces ni les enjeux. Bungie supprime une bizarrerie lors de l'introduction de la première mission sur Phobos, avec un film narratif spectaculaire et une explication de l'histoire de Destiny. Dans les missions de la campagne solo, censées élever le joueur au niveau 40, les plus belles cinématiques (surtout les joueurs les plus âgés, habitués à ne rien voir) se succèdent, finissant par renverser les protecteurs de l'humanité, dans un digne Dans une atmosphère d'anticipation. Les protagonistes n'attendent plus bêtement dans un coin, mais discutent entre eux, révélant une interaction inédite. Vanguard, Armorer, Shaxx et quelques autres PNJ auparavant discrets n'hésiteront plus à vous bombarder de quêtes, offrant des récompenses sympas et alternant les objectifs de manière très dynamique. Un papa malheureux Crota a été battu par les gardes, et c'est simplement le père qui est venu troubler et venger son fils. Pour satisfaire sa soif de vengeance, Oryx a manipulé les ténèbres et asservi les factions, transformant Cabal, Vex et Fallen en captifs. Ces formes fantômes présentent un plus grand danger, développant des capacités bien au-delà de ce qui a été vu jusqu'à présent. Se déplaçant à une vitesse incroyable et pouvant être soignée, cette menace ne peut disparaître de l'écran radar qu'en atteignant l'Oryx caché dans le labyrinthe des cuirassés, une nouvelle zone pour Taken King. Les missions de la campagne nous y amènent forcément, papounet passera de la vie à la mort, et le gardien atteindra le niveau 40 (ou presque). Afin d'atteindre la dernière salle, il faut arpenter les anciennes zones (Terre, Lune, Mars, Vénus) comme dans l'extension précédente. Changement de destination Cela fait partie d'un projet plus vaste lancé par Bungie, et il est temps de faire le travail. Trop grossier au regard de sa complexité, le gain d'xp se confond avec le niveau de luminosité de l'armure. Une idée folle et impopulaire, quand cela suffit pour faciliter les choses, comme dans Destiny Extension III : Le Roi de la Corruption : les niveaux se gagnent grâce à l'xp de quête, les niveaux de lumière sont basés sur l'équipement moyen. Des statistiques (armes et armures) sont calculées). Exemple rapide : dans quatre équipements, si deux sont à 280 et deux à 270, les lumières monteront à 275. L'école primaire, cher Watson. Parions que Bungie est sûr d'avoir fait le bon choix et que le nouveau système complètement défectueux ne va nulle part de sitôt. Destiny Extension III : Le Roi des Corrompus, bien que vendu sous la forme d'un gros DLC (40 euros), peut aussi s'appeler Destiny 2 car les améliorations et changements sont très importants et nombreux. Si on commence par l'interface, on ne peut que se contenter d'aboutir à un tableau de bord simplifié. Si la table des personnages n'a pas changé, un onglet de quêtes apparaîtra montrant tous les objectifs actuels. Pour ceux qui n'ont pas forcément le sens de l'orientation, il est possible de marquer une mission et de savoir instantanément où aller en regardant une mappemonde. Un détail simple, mais un énorme gain de temps. Les quêtes sont divisées par thèmes (quêtes principales, quêtes PvP, quêtes de faction...) et comportent plusieurs niveaux (visibles par les chiffres ci-dessus), ce qui permet de savoir plus facilement où l'on en est. Dans un autre cas, cette navigation permet également de suivre la progression d'un ami, en patrouillant simplement ensemble (ou en compensant le retard de l'un par rapport à l'autre). De plus, pour obtenir des tâches "mineures" des agents contractuels (et autres), celles-ci peuvent être vérifiées directement via l'interface, et les gardiens n'ont plus besoin de retourner aux tours ou aux récifs. Enfin, en terminant par l'interface, nous aborderons le coffre-fort et sa capacité. Souvent obligés de faire des corvées par manque de place, les gardiens pouvaient sourire. Ils disposent désormais de 108 compartiments (presque le double auparavant) qui les attendent pour stocker leurs composants et autres équipements. Il était vraiment temps que cela arrive. Au revoir Gjallahorn Bungie a fait l'annonce. Tous les changements introduits par Destiny Expansion III : The Corrupted King auront un impact. Les modifications du système d'éclairage, liées à la mise à jour du défi attendue par le studio, ont eu un impact quasi immédiat sur le matériel. Équipé de 34 Gardiens du "Full Crota", possédant un Black Hammer, un Galahorn Thistle ou un Reaper, il découvrira bientôt que son équipement durement gagné deviendra obsolète. Au moins pour les légendes et non les exotiques. Ne voulant pas s'aliéner toute la communauté, les développeurs ont prévu quelques astuces pour que les armes "jaunes" fonctionnent toujours dans cette extension. Pour conserver votre Black Raptor, mais afficher des statistiques à 280 (au lieu de 170, qui correspondaient auparavant à 365), vous devez le racheter pour 150 écus légendaires. Ces mêmes boucliers doivent être nourris en pvp, nuit noire, histoires de jour, etc... l'idée en elle-même n'est pas mauvaise, le seul dommage est que le vrai lanceur de roquettes de triche Gjallahorn a disparu dès la deuxième année d'armes. Bien qu'il soit encore quelque peu utile en mode histoire, il se révélera, comme toutes les autres armes avec un plafond de 170, presque "inutile" dans les attaques et autres défis. Tout nouvel arsenal Cette refonte de l'armurerie, si pénible pour rompre avec la Convergence Vision ou le Sword Destroyer, a ouvert le royaume à de nouvelles armes des trois familles (Suros, Omolon, Häkke). De nouveaux skins, de nouvelles capacités et bonus, et des rafraîchissements d'équipement ne sont pas nécessairement visibles pour tous ceux qui ont engendré Atheon 50 fois pour attraper Exegesis of the Vex, mais cela fait évoluer le jeu naturellement. Avoir des armes vertes au début de Fallen Adventures, remplacer le violet et le jaune est très dérangeant, c'est vrai. Mais les engrammes vont tomber périodiquement (plus souvent qu'avant), refaites votre matos pour qu'il vire au bleu puis au violet (en attendant que Xür démonte les pièces et armes aliens), et c'est fait assez rapidement. En règle générale, vous aurez plusieurs pièces d'armure et d'armes que vous pouvez injecter dès maintenant, ou les fusionner si vous le souhaitez. Donc si vous sacrifiez une autre arme premium (ex : 295), le pistolet violet 280 pourra briller. Bien sûr, tout cela a à voir avec les lumens et les autres devises. Au lieu de supprimer les objets qui ne vous servent plus, le système vous permet d'augmenter la puissance des armes que vous aimez utiliser. Un spectre peut en cacher un autre Cette optimisation accrue se traduit par la recherche de composants et l'aspect du spectre. Cette entité unique, censée nous guider à travers ce monde, avait jusqu'alors une importance limitée. Désormais, ce Wraith, à la fois défensif et léger, peut être looté comme n'importe quelle autre armure. De plus, c'est là que Bungie a pensé plus tôt, et cela permettra aux gardiens de trouver plus facilement des composants comme la mousse métallique ou le filament d'hélium. Pas besoin d'un gardien précédent pour leur rappeler le temps qu'il a fallu pour faire pousser ces éléments sur le spatioport ou sur la lune. Épuisé, épuisé, épuisé. Attendu un an pour voir autant d'améliorations, que ce soit le suivi des quêtes ou ce fantôme, qu'il renonce à retourner en orbite quand la nuit a échoué, tous ces ajustements sont enfin là, pour le confort du jeu et le frisson d'évoluer dans ce monde, est enfin arrivé à la première étape de la maturité. Destiny a encore beaucoup de travail à faire, mais la stratégie marketing de Bungie consiste à proposer de nouveaux contenus au coup par coup. N'oubliez pas que l'ambition du studio est de faire de Destiny une saga d'une décennie, il n'est donc pas nécessaire de se lancer dans trop de nouveautés trop rapidement. Tempête sous le casque Il y a des changements nécessaires et nécessaires, et il y a des nouveautés plus importantes, et nous aborderons bien sûr le sujet de la doctrine. Le nouveau système d'attaque/défense est désormais disponible pour toutes les classes. Le Rituel Tempête de l'Arcaniste, le Brise-Soleil du Titan, la Garde de Nuit du Chasseur impliquent chacun l'utilisation d'éléments jusqu'alors inexplorés. Par exemple, l'éclat de l'Arcaniste (auto-rez) peut être très utile, et il pense être armé de ces nouvelles compétences, avec des traits plus agressifs. Son Storm Ritual s'est avéré dévastateur lors du nettoyage d'une zone de foule un peu surpeuplée. Faut-il mentionner le Titan Flame Hammer qui détruit tout en pvp ? Au final, ce n'était qu'un avis après avoir écouté leur ressenti, seul le chasseur semblait déçu de ses enseignements. Est-ce parce que la classe a été trompée, « qu'il a payé ses nerfs par l'intermédiaire du roi qui a été emmené » ? Les avis sont partagés et le seront encore et encore. Néanmoins, ces apports de jeu offrent aux joueurs des options supplémentaires, mais aussi un personnage qui peut évoluer en fonction des défis, de Nuit Noire et de Raid. Vieux et jeune L'extension doit être mise à jour, tout comme les deux DLC précédents. C'est chose faite avec de nouvelles attaques et une refonte des anciennes afin de ne pas laisser Valus Ta'aurc et autres boss pourrir au fond de leurs instances. Un collectionneur XXL, inséparable Cabal bro, une harpie en colère, aura tout le temps d'attendre et de piller en toute simplicité, avant d'atteindre le niveau pour tenter les raids Night et Kings Fall. Répartissez le tout avec deux modes pvp (Rift et Chaos), nous sommes ici pour vous montrer une vidéo et vous obtiendrez un Taken King assez fort. CUIRASSE, terre d'hostilité Tout cela, bien sûr, sans parler des Battleships, un nouveau domaine du jeu de la taille de planètes. Inspiré de l'univers Fallen avec des textures et une architecture très sombres et anguleuses, cette zone d'exploration est certes une source épuisée, mais les Gardiens y passeront le plus clair de leur temps. Collectez des spores de vers pour obtenir de nouveaux composants afin d'améliorer votre équipement (comme des fleurs spirituelles et d'autres filaments d'hélium), patrouillez dans les entrailles de cet environnement massif, découvrez des cours d'antilopes et résolvez des coffres d'énigmes qui ne peuvent être ouverts que sous certaines conditions (comme le titre For "Smell is the Key"), les métiers sont nombreux, et c'est aussi l'occasion de découvrir ce qui a remplacé un large éventail de vétérans de la prison : Antelope Court, un mini-boss événement où tous les gardiens peuvent participer et piller quelques empreintes sans effort. Tout cela vient bien sûr avant le blockbuster de Destiny, qui permettra aux joueurs d'atteindre le niveau max de Light (310) et de récupérer du bon gros loot sur Oryx. C'est dur de se lancer, et à moins de rencontrer par miracle de bons joueurs disciplinés, faire des raids avec des équipes avec lesquelles on a l'habitude de jouer ensemble est évidemment conseillé et va de soi. Je n'ai pas réussi, ma faute, à battre Daron de Crota, mais je compte sur l'expérience de mes amis et des équipes concurrentes pour vous livrer la vidéo de la confrontation finale. Merci à Agent00bis, Animal Predator, Energiz-Jamaica, JoyKrx, Pakiuu, S-a-t-a-n-i-a. Pour ce run, il pourra servir de tuto à tous ceux qui tenteront prochainement de côtoyer Oryx. Bien sûr, vous aurez quelques sueurs froides avant d'en arriver là, entre reliques, niveaux de plateforme (qui rappellent ceux du Vault), boss de niveau intermédiaire... The Taken King présente aux Gardiens de nouveaux défis et les revers les obligent à re-farmer pour retrouver leur pouvoir, mais c'est une mauvaise ou une bonne chose. Cela met à jour l'expérience Destiny et lui donne un second souffle. Le studio a bien compris ses bugs et ses défauts, et les a en partie éliminés dans cette extension, qui doit être la plus significative et convaincante de la jeune histoire du titre.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!