Test Disney Crossy Road

La Machine Disney a décidé de s’attaquer à nouveau à nos smartphones et tablettes dans un genre bien connu. Disney Crossy Road est basé sur le très populaire Crossy Road sorti en 2015. Mickey et ses amis ont droit à leur propre jeu, et ils vont devoir traverser des routes et éviter de nombreux dangers pour aller le plus loin possible. Une mise à jour aussi simple ou une vraie mise à jour ?

Ce nouveau jeu, disons d’emblée, n’a aucune originalité par rapport à son prédécesseur sorti l’année dernière. Ici, vous devez toujours traverser des routes très fréquentées pour éviter de vous faire écraser. De nombreux obstacles compliquent également notre progression, comme des rivières, des trous ou des projectiles divers. Le gameplay est très intuitif, car il suffit d’appuyer une fois sur l’écran pour faire avancer notre personnage. Si un obstacle bloque notre avatar, vous pouvez également faire glisser votre doigt vers la gauche, la droite ou l’arrière pour choisir un chemin différent ou collecter des points dispersés. Cependant, vous devez agir vite, car rester trop longtemps mènera inévitablement à la fin de la partie. Comme dans les bons vieux jeux de plateforme, si notre personnage se retrouve au bord de l’écran, c’est fini. Disney Crossy Road est facile à prendre en main et, faute de réelle nouveauté, tente de nous faire voyager dans un univers différent créé par Walt Disney.

Mickey et le danger routier

La célèbre souris de Disney n’est pas la seule dans ce titre. Il n’y a pas moins de 125 personnages au total qui peuvent être débloqués ou achetés. Pluto, Minnie, Buzz Lightyear, Simba et même Donald applaudissent tous sous le volant. Honnêtement, voir une légende de dessin animé comme celle-ci se retrouver écrasée sur l’asphalte semble assez mauvais au début. Surtout qu’à chaque fin de partie, le jeu nous invite à partager la « mort » de nos personnages sur les réseaux sociaux. Une façon très amusante de rendre hommage à ces icônes intemporelles. Mais ne le cachons pas non plus, cette mentalité s’en va rapidement au fur et à mesure que le match avance. Disney Crossy Road se joue comme un mini-jeu car chaque essai est très rapide. C’est le jeu idéal pour les salles d’attente et autres petits vides du quotidien. De plus, c’est un titre très addictif qui nous invite à battre nos records à tous les niveaux.

Plusieurs dessins animés Disney répondent à l’appel, et bien sûr vous devez acquérir des personnages associés à l’univers associé pour débloquer ce niveau. Par exemple, obtenir Simba vous donne accès au monde du Roi Lion. Aussi Zootopia, Mickey World, Toy Story (traduit dans l’histoire du jouet au Québec), Haunted House, Le Roi Lion, Raiponce, Le Nouveau Héros, Vice-Versa et Ralph de Wreck-It Ralph. Nous pourrions apprécier plus d’options, mais le contenu est toujours glorieux. Chaque univers propose des obstacles qui lui sont propres et immédiatement identifiables si vous avez vu le film en question. Bien que similaire au Crossy Road de 2015, le rendu se veut très coloré et la modélisation est plutôt plaisante. En ce qui concerne la bande-son, cette dernière est assez minimaliste, mais convient toujours à un titre compatible avec les mobiles.

De l’argent, de l’argent…

Disney’s Crossy Road est évidemment téléchargeable gratuitement, mais n’échappe toujours pas aux éternels micropaiements. Ainsi, pour débloquer un personnage, vous devez soit passer beaucoup de temps à collecter des points à différents niveaux, soit payer en argent réel. A noter que toutes les six heures, le jeu nous octroie une certaine quantité de crédits, qui nous permettent généralement d’acheter de nouveaux avatars sur des machines spéciales. Ce dernier permet d’obtenir un personnage aléatoire, il se peut donc que ce soit celui que vous possédez déjà… Pour plus de crédit, on peut aussi regarder des publicités. Dans tous les cas, il faudra jouer plusieurs semaines avant de débloquer tous les extras. D’autant plus que le prix en euros est vraiment exorbitant pour des skins simples. Pour un seul personnage, cela peut varier de 1 euro à plus de 5 euros… autant dire qu’il est fortement recommandé de ne pas gaspiller votre petite monnaie à ce sujet. Les micropaiements ne sont pas à travers ce jeu pour améliorer leur image auprès des joueurs. Heureusement, Disney Crossroads est toujours un titre agréable même s’il ne coûte pas un centime.

En résumé !

Test Disney Crossy Road

La Machine Disney a décidé de s'attaquer à nouveau à nos smartphones et tablettes dans un genre bien connu. Disney Crossy Road est basé sur le très populaire Crossy Road sorti en 2015. Mickey et ses amis ont droit à leur propre jeu, et ils vont devoir traverser des routes et éviter de nombreux dangers pour aller le plus loin possible. Une mise à jour aussi simple ou une vraie mise à jour ? Ce nouveau jeu, disons d'emblée, n'a aucune originalité par rapport à son prédécesseur sorti l'année dernière. Ici, vous devez toujours traverser des routes très fréquentées pour éviter de vous faire écraser. De nombreux obstacles compliquent également notre progression, comme des rivières, des trous ou des projectiles divers. Le gameplay est très intuitif, car il suffit d'appuyer une fois sur l'écran pour faire avancer notre personnage. Si un obstacle bloque notre avatar, vous pouvez également faire glisser votre doigt vers la gauche, la droite ou l'arrière pour choisir un chemin différent ou collecter des points dispersés. Cependant, vous devez agir vite, car rester trop longtemps mènera inévitablement à la fin de la partie. Comme dans les bons vieux jeux de plateforme, si notre personnage se retrouve au bord de l'écran, c'est fini. Disney Crossy Road est facile à prendre en main et, faute de réelle nouveauté, tente de nous faire voyager dans un univers différent créé par Walt Disney. Mickey et le danger routier La célèbre souris de Disney n'est pas la seule dans ce titre. Il n'y a pas moins de 125 personnages au total qui peuvent être débloqués ou achetés. Pluto, Minnie, Buzz Lightyear, Simba et même Donald applaudissent tous sous le volant. Honnêtement, voir une légende de dessin animé comme celle-ci se retrouver écrasée sur l'asphalte semble assez mauvais au début. Surtout qu'à chaque fin de partie, le jeu nous invite à partager la "mort" de nos personnages sur les réseaux sociaux. Une façon très amusante de rendre hommage à ces icônes intemporelles. Mais ne le cachons pas non plus, cette mentalité s'en va rapidement au fur et à mesure que le match avance. Disney Crossy Road se joue comme un mini-jeu car chaque essai est très rapide. C'est le jeu idéal pour les salles d'attente et autres petits vides du quotidien. De plus, c'est un titre très addictif qui nous invite à battre nos records à tous les niveaux. Plusieurs dessins animés Disney répondent à l'appel, et bien sûr vous devez acquérir des personnages associés à l'univers associé pour débloquer ce niveau. Par exemple, obtenir Simba vous donne accès au monde du Roi Lion. Aussi Zootopia, Mickey World, Toy Story (traduit dans l'histoire du jouet au Québec), Haunted House, Le Roi Lion, Raiponce, Le Nouveau Héros, Vice-Versa et Ralph de Wreck-It Ralph. Nous pourrions apprécier plus d'options, mais le contenu est toujours glorieux. Chaque univers propose des obstacles qui lui sont propres et immédiatement identifiables si vous avez vu le film en question. Bien que similaire au Crossy Road de 2015, le rendu se veut très coloré et la modélisation est plutôt plaisante. En ce qui concerne la bande-son, cette dernière est assez minimaliste, mais convient toujours à un titre compatible avec les mobiles. De l'argent, de l'argent... Disney's Crossy Road est évidemment téléchargeable gratuitement, mais n'échappe toujours pas aux éternels micropaiements. Ainsi, pour débloquer un personnage, vous devez soit passer beaucoup de temps à collecter des points à différents niveaux, soit payer en argent réel. A noter que toutes les six heures, le jeu nous octroie une certaine quantité de crédits, qui nous permettent généralement d'acheter de nouveaux avatars sur des machines spéciales. Ce dernier permet d'obtenir un personnage aléatoire, il se peut donc que ce soit celui que vous possédez déjà... Pour plus de crédit, on peut aussi regarder des publicités. Dans tous les cas, il faudra jouer plusieurs semaines avant de débloquer tous les extras. D'autant plus que le prix en euros est vraiment exorbitant pour des skins simples. Pour un seul personnage, cela peut varier de 1 euro à plus de 5 euros... autant dire qu'il est fortement recommandé de ne pas gaspiller votre petite monnaie à ce sujet. Les micropaiements ne sont pas à travers ce jeu pour améliorer leur image auprès des joueurs. Heureusement, Disney Crossroads est toujours un titre agréable même s'il ne coûte pas un centime.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!