Test DJ Hero 2

Il est temps de remonter sur nos platines, enfiler des vêtements fantaisie et des demi-casques, car DJ Hero est de retour. Ce jeu de Freestyle Games a une liste de lecture passionnante conçue pour vous garder immergé dans le rythme du mashup original tout au long de l’hiver. Si les accessoires n’ont pas subi de refonte ou de modifications majeures, le gameplay donne désormais plus de liberté aux joueurs.

Si au début de la franchise Guitar Hero, Activision nous avait habitués à repenser les accessoires qui accompagnent chaque entrée, cela ne fait aucun doute pour DJ Hero 2. La fameuse platine tourne-disque reste la même, avec un niveau de finition qui change selon la version qui vous séduit. L’Edition Soirée à 110 € (DJ Hero 2 + Platines + DJ Hero 1) est d’apparence discrète et résolument « plastique », tandis que l’Edition Platine à 180 € (DJ Hero 2 + 2 Platines + 1 Micro + DJ Hero 1) Le pied est livré en laqué noir et touches dorées. Quoi qu’il en soit, vous remarquerez que ces packs incluent le nom de DJ Hero, ce qui est une excellente occasion d’inciter les joueurs à investir dans ces packs. Le geste est aussi rarement bien accueilli. En attendant, si vous possédez déjà le premier volet, rien ne vous empêche d’acheter le DJ Hero 2 pour 70 euros. Trois devis pour trois budgets et trois profils différents, ce truc a été bien renseigné et au final, chacun a trouvé son compte.

Les captures d’écran du jeu annoncent que l’affichage des menus de DJ Hero 2 est très sobre. Un simple fond gris/blanc, une liste claire et carrée des modes de jeu, voilà donc une interface épurée en face du premier ouvrage, la plus encombrée possible ! On apprécie ça! Ensuite, à nous de choisir entre le jeu rapide (solo ou multijoueur), le mode empire en classe (simplifié et désormais très classique), les Megamix qui débloquent des mashups en empire, le mode bataille réservé au multijoueur hors ligne et enfin en ligne, et jusqu’à quatre membres du club peuvent jouer en équipes de deux. Evidemment, si vous êtes débutant, le tuto vous attend, revu par Mouloud Achour (mais pourquoi ???), un peu plus sobre que ses prédécesseurs dans la présentation des subtilités de gameplay. Mais la vraie bonne idée de DJ Hero, c’est le mode Party hérité de Guitar Hero, accessible en une dizaine de secondes d’une simple pression sur un bouton dans le menu principal. Pas de pointage, pas de pression, juste la possibilité de jouer en solo, et deux ou trois personnes se familiarisent rapidement avec les commandes. Ici, vous pouvez présenter le jeu à vos amis sans vous soucier de voir votre profil apparaître devant leurs mauvais scores !

Les modes dédiés au multijoueur sont un peu décevants, tant ils se contentent de restituer en autonomie certains aspects du gameplay sous forme de défis à relever. Ainsi, selon le mode choisi, le gagnant obtiendra le plus d’étoiles, d’excitation ou de succès dans le plus de points de contrôle ou de séries d’actions. S’il y a plaisir et challenge, on aimerait être un peu plus ingénieux dans ces affrontements. Pourtant, nous sommes heureux de chasser le rembobinage pour figer la trajectoire de notre adversaire pendant quelques secondes. C’est vraiment le seul moyen d’attaquer son combo. En ligne, ce petit plaisir nous était doux, les combats ne permettaient pas de retours en arrière, et les duels se transformaient rapidement en une simple course au meilleur score.

Avant d’aborder la nouveauté du gameplay des platines, parlons un peu des voix qui apparaissent dans DJ Hero 2 pour remplacer les guitares dont les associations avec de telles chansons n’ont jamais vraiment été convaincantes. Les voix ne sont pas meilleures non plus. Non pas qu’il ne soit pas adapté aux mélanges de danse comme le rap ou l’électro, mais évidemment à moins que vous ne soyez un chanteur professionnel ou que vous ne connaissiez la hauteur et le rythme d’une chanson (souvent décousue et si personnelle !), il est difficile d’être marqué correctement. Bien que certains passages soient très courts en terme de temps, et cliquer sur un micro USB pourrait suffire à affoler le multiplicateur ! Nous avons trouvé un bug dans de nombreux jeux où le chant est secondaire, comme c’était le cas dans DJ Hero 2. En fin de compte, cela a été considéré comme largement accidentel, juste comme un moyen d’accueillir une troisième personne dans le mélange. Pour plus de convivialité. Notez qu’après avoir essayé quelques papiers, n’importe quel micro USB fera l’affaire si vous n’allez pas investir dans un pack platine.

Si le fonctionnement et la plupart des mécaniques sont strictement les mêmes que DJ Hero dans le nom, il y a quelques modifications au niveau du gameplay. Nous avons critiqué DJ Hero pour avoir mis les joueurs dans un état quelque peu passif, et nous l’avons entendu. Avec l’ajout de nombreux passages « freestyle » ici et là, l’influence du joueur sur le son augmente considérablement. Pas tout à fait à notre goût (quand sera-t-il possible de créer ses propres mix ?) mais il faut bien l’avouer, l’expérience intrigue. Désormais, dans des passages plus courts, on peut scratcher selon les besoins (lentement, rapidement, sur action de platine), notamment en utilisant le crossfader comme bon vous semble pour mettre en valeur ce qui compose le mix l’un ou l’autre fragment. Mieux encore, vous êtes noté à chaque extrémité du mix en fonction de votre capacité à personnaliser le mix sans changer le tempo. En d’autres termes, se gratter ou se cogner sur le crossfader est de toute façon inutile. A ce niveau, les développeurs ont remporté la première bataille, d’autant que dans certaines parties il est encore possible d’appuyer sur le bouton rouge pour jouer des effets, des sons ou des sons extraits du mix. On dit donc adieu au sélecteur d’effets, tant il n’aurait peut-être pas été jugé très ergonomique dans la première partie. Petit détail, le Rewing lui-même nécessite un tour complet du disque, pas moitié avant et moitié arrière.

La liste de lecture sans tracas de DJ Hero 2 valide tout ce que nous pensons du jeu. Il faut dire que les acteurs monstres qui nous sont présentés sont difficilement critiquables ! 108 titres, 80 mashups au total, dont 50 Cent (au Da Club), Daft Punk (human after all), David Guetta (Love Is Gone, Memories, Love Don’t Let Me Go), DJ Shadow (Midnight In A Perfect World, Enuff), Eminem (Not Afraid), Kanye West (Heartless, Love Lockdown), Lady Gaga (Lovegame, Bad Romance, Just Dance), Rihanna (Pon De Replay, Rude Boy), The Chemical Brothers (Leave) Home) , Galvanize), Tiësto (Speed ​​Rail, I Will Be Here, Come On) et bien d’autres. En plus de cela, vous pouvez télécharger de nouveaux jeux dans la boutique dédiée, qui, nous pensons, sera mise à jour régulièrement dans les semaines à venir ! Mettant en vedette les stars et les productions pour lesquelles de nombreux habitués des clubs sont connus, DJ Hero 2 est doté de listes de lecture de premier ordre. Tout simplement indispensable.

En résumé !

Test DJ Hero 2

Il est temps de remonter sur nos platines, enfiler des vêtements fantaisie et des demi-casques, car DJ Hero est de retour. Ce jeu de Freestyle Games a une liste de lecture passionnante conçue pour vous garder immergé dans le rythme du mashup original tout au long de l'hiver. Si les accessoires n'ont pas subi de refonte ou de modifications majeures, le gameplay donne désormais plus de liberté aux joueurs. Si au début de la franchise Guitar Hero, Activision nous avait habitués à repenser les accessoires qui accompagnent chaque entrée, cela ne fait aucun doute pour DJ Hero 2. La fameuse platine tourne-disque reste la même, avec un niveau de finition qui change selon la version qui vous séduit. L'Edition Soirée à 110 € (DJ Hero 2 + Platines + DJ Hero 1) est d'apparence discrète et résolument "plastique", tandis que l'Edition Platine à 180 € (DJ Hero 2 + 2 Platines + 1 Micro + DJ Hero 1) Le pied est livré en laqué noir et touches dorées. Quoi qu'il en soit, vous remarquerez que ces packs incluent le nom de DJ Hero, ce qui est une excellente occasion d'inciter les joueurs à investir dans ces packs. Le geste est aussi rarement bien accueilli. En attendant, si vous possédez déjà le premier volet, rien ne vous empêche d'acheter le DJ Hero 2 pour 70 euros. Trois devis pour trois budgets et trois profils différents, ce truc a été bien renseigné et au final, chacun a trouvé son compte. Les captures d'écran du jeu annoncent que l'affichage des menus de DJ Hero 2 est très sobre. Un simple fond gris/blanc, une liste claire et carrée des modes de jeu, voilà donc une interface épurée en face du premier ouvrage, la plus encombrée possible ! On apprécie ça! Ensuite, à nous de choisir entre le jeu rapide (solo ou multijoueur), le mode empire en classe (simplifié et désormais très classique), les Megamix qui débloquent des mashups en empire, le mode bataille réservé au multijoueur hors ligne et enfin en ligne, et jusqu'à quatre membres du club peuvent jouer en équipes de deux. Evidemment, si vous êtes débutant, le tuto vous attend, revu par Mouloud Achour (mais pourquoi ???), un peu plus sobre que ses prédécesseurs dans la présentation des subtilités de gameplay. Mais la vraie bonne idée de DJ Hero, c'est le mode Party hérité de Guitar Hero, accessible en une dizaine de secondes d'une simple pression sur un bouton dans le menu principal. Pas de pointage, pas de pression, juste la possibilité de jouer en solo, et deux ou trois personnes se familiarisent rapidement avec les commandes. Ici, vous pouvez présenter le jeu à vos amis sans vous soucier de voir votre profil apparaître devant leurs mauvais scores ! Les modes dédiés au multijoueur sont un peu décevants, tant ils se contentent de restituer en autonomie certains aspects du gameplay sous forme de défis à relever. Ainsi, selon le mode choisi, le gagnant obtiendra le plus d'étoiles, d'excitation ou de succès dans le plus de points de contrôle ou de séries d'actions. S'il y a plaisir et challenge, on aimerait être un peu plus ingénieux dans ces affrontements. Pourtant, nous sommes heureux de chasser le rembobinage pour figer la trajectoire de notre adversaire pendant quelques secondes. C'est vraiment le seul moyen d'attaquer son combo. En ligne, ce petit plaisir nous était doux, les combats ne permettaient pas de retours en arrière, et les duels se transformaient rapidement en une simple course au meilleur score. Avant d'aborder la nouveauté du gameplay des platines, parlons un peu des voix qui apparaissent dans DJ Hero 2 pour remplacer les guitares dont les associations avec de telles chansons n'ont jamais vraiment été convaincantes. Les voix ne sont pas meilleures non plus. Non pas qu'il ne soit pas adapté aux mélanges de danse comme le rap ou l'électro, mais évidemment à moins que vous ne soyez un chanteur professionnel ou que vous ne connaissiez la hauteur et le rythme d'une chanson (souvent décousue et si personnelle !), il est difficile d'être marqué correctement. Bien que certains passages soient très courts en terme de temps, et cliquer sur un micro USB pourrait suffire à affoler le multiplicateur ! Nous avons trouvé un bug dans de nombreux jeux où le chant est secondaire, comme c'était le cas dans DJ Hero 2. En fin de compte, cela a été considéré comme largement accidentel, juste comme un moyen d'accueillir une troisième personne dans le mélange. Pour plus de convivialité. Notez qu'après avoir essayé quelques papiers, n'importe quel micro USB fera l'affaire si vous n'allez pas investir dans un pack platine. Si le fonctionnement et la plupart des mécaniques sont strictement les mêmes que DJ Hero dans le nom, il y a quelques modifications au niveau du gameplay. Nous avons critiqué DJ Hero pour avoir mis les joueurs dans un état quelque peu passif, et nous l'avons entendu. Avec l'ajout de nombreux passages "freestyle" ici et là, l'influence du joueur sur le son augmente considérablement. Pas tout à fait à notre goût (quand sera-t-il possible de créer ses propres mix ?) mais il faut bien l'avouer, l'expérience intrigue. Désormais, dans des passages plus courts, on peut scratcher selon les besoins (lentement, rapidement, sur action de platine), notamment en utilisant le crossfader comme bon vous semble pour mettre en valeur ce qui compose le mix l'un ou l'autre fragment. Mieux encore, vous êtes noté à chaque extrémité du mix en fonction de votre capacité à personnaliser le mix sans changer le tempo. En d'autres termes, se gratter ou se cogner sur le crossfader est de toute façon inutile. A ce niveau, les développeurs ont remporté la première bataille, d'autant que dans certaines parties il est encore possible d'appuyer sur le bouton rouge pour jouer des effets, des sons ou des sons extraits du mix. On dit donc adieu au sélecteur d'effets, tant il n'aurait peut-être pas été jugé très ergonomique dans la première partie. Petit détail, le Rewing lui-même nécessite un tour complet du disque, pas moitié avant et moitié arrière. La liste de lecture sans tracas de DJ Hero 2 valide tout ce que nous pensons du jeu. Il faut dire que les acteurs monstres qui nous sont présentés sont difficilement critiquables ! 108 titres, 80 mashups au total, dont 50 Cent (au Da Club), Daft Punk (human after all), David Guetta (Love Is Gone, Memories, Love Don't Let Me Go), DJ Shadow (Midnight In A Perfect World, Enuff), Eminem (Not Afraid), Kanye West (Heartless, Love Lockdown), Lady Gaga (Lovegame, Bad Romance, Just Dance), Rihanna (Pon De Replay, Rude Boy), The Chemical Brothers (Leave) Home) , Galvanize), Tiësto (Speed ​​Rail, I Will Be Here, Come On) et bien d'autres. En plus de cela, vous pouvez télécharger de nouveaux jeux dans la boutique dédiée, qui, nous pensons, sera mise à jour régulièrement dans les semaines à venir ! Mettant en vedette les stars et les productions pour lesquelles de nombreux habitués des clubs sont connus, DJ Hero 2 est doté de listes de lecture de premier ordre. Tout simplement indispensable.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!