Test Doki-Doki Universe

Concrètement, quelles sont les caractéristiques d’un être humain ? Nous savons depuis longtemps qu’il ne s’agit pas d’un simple problème propre à l’espèce humaine. Les exemples historiques ne manquent pas pour prouver que les gens ordinaires peuvent parfois devenir les pires monstres. A l’inverse, la science-fiction s’amuse souvent avec des robots plus humains que leurs créateurs, du moins tant qu’ils ne rêvent pas de moutons électriques… L’Univers Doki-Doki s’empare de cette question intemporelle tout en saisissant l’opportunité d’explorer les personnalité du joueur.

Attendez, Doki-Doki Universe est un jeu atypique. On incarne GT3, un drôle de petit robot abandonné sur une planète lointaine par sa famille humaine. Au lieu de s’assombrir sur son sort comme un robot Marvin submergé d’émotions, la GT3 attend sagement le retour de son propriétaire. Il est finalement récupéré par un extraterrestre – l’espiègle Jeff – chargé de rédiger un rapport sur lui. Cet exploit ne doit pas être pris à la légère : s’il pense que le GT3 ne fait pas preuve d’assez d’humanité, le robot sera ferraillé avec tous ses compagnons. Vous embarquerez donc pour un voyage inédit dans l’espace qui vous permettra de découvrir votre vraie nature en affrontant un groupe de personnages colorés. On ne se contente pas de visiter quelques planètes, on peut aussi passer d’un support à l’autre car les jeux sont achetés croisés sur PS4, PS3 et Vita, et les sauvegardes sont compatibles entre ces différents supports.

Tu es né poussière et tu redeviendras poussière

Concrètement, cette intrépide GT3 navigue d’un monde à l’autre pour découvrir de nouvelles cultures et aider ses habitants. Le titre prend alors la forme d’un jeu d’aventure assez basique : pour satisfaire son interlocuteur, il faut avoir le bon objet ou le bon personnage en face de lui. C’est un système qui rappelle un peu Scribblenauts, sauf que vous ne pouvez appeler ici que des éléments que vous avez précédemment déverrouillés, et cette action vous coûtera des points, plus précisément de la poussière. L’idée est bonne, mais sa mise en œuvre pose quelques problèmes. Par exemple, lorsque vous débloquez les 330 objets disponibles, parcourir l’inventaire devient un véritable cauchemar. On peut aussi reprocher le manque de précision dans l’interaction avec les décorations ou avec les PNJ, ce qui est également vrai si l’on utilise l’écran tactile de la Vita ou les manettes de la PS3 et de la PS4. D’autres petits soucis ergonomiques les invitent à des soirées, on pense par exemple que la messagerie interne insiste pour vouloir s’associer à un compte Facebook. Nous avons également remarqué des problèmes de blocage fréquents avec la version PS3, ce qui peut vous rendre nerveux. Bref, on ne va pas se le cacher, l’Univers Doki-Doki a beau être plein d’humour, et ce n’est pas un bon jeu d’aventure.

Se connaître

Les énigmes ne détruiront pas la maison et le gameplay légèrement maladroit pourrait améliorer votre patience. Heureusement, l’univers Doki-Doki a autre chose à nous proposer, qui est aussi un énorme test de personnalité. Parmi les planètes se cachent des astéroïdes habités par des saints. Chacun d’eux est prêt à vous soumettre un petit quiz pour mieux vous connaître. Franchement, ces analyses sont parfois tirées par les cheveux, mais l’accumulation de ces tests conduit finalement à une apparente possibilité. La synthèse de ces données est réalisée par un psychologue qui vous suit tout au long de votre aventure. Il vous dira si vous êtes plutôt yin ou yang, si vous êtes cerveau droit ou cerveau gauche, si vous êtes dynamique ou passif… et honnêtement, le tout finit par ressembler plus à un test de dessin . Dans un magazine féminin bas de gamme récemment une analyse profondément introspective. Là est le problème : si la méthode est intéressante, les résultats ne sont pas vraiment à la hauteur. Ne comptez pas trop sur l’univers Doki-Doki pour trouver un sens à la vie, bien qu’il puisse vous plaire avec son ambiance rafraîchissante.

En résumé !

Test Doki-Doki Universe

Concrètement, quelles sont les caractéristiques d'un être humain ? Nous savons depuis longtemps qu'il ne s'agit pas d'un simple problème propre à l'espèce humaine. Les exemples historiques ne manquent pas pour prouver que les gens ordinaires peuvent parfois devenir les pires monstres. A l'inverse, la science-fiction s'amuse souvent avec des robots plus humains que leurs créateurs, du moins tant qu'ils ne rêvent pas de moutons électriques... L'Univers Doki-Doki s'empare de cette question intemporelle tout en saisissant l'opportunité d'explorer les personnalité du joueur. Attendez, Doki-Doki Universe est un jeu atypique. On incarne GT3, un drôle de petit robot abandonné sur une planète lointaine par sa famille humaine. Au lieu de s'assombrir sur son sort comme un robot Marvin submergé d'émotions, la GT3 attend sagement le retour de son propriétaire. Il est finalement récupéré par un extraterrestre – l'espiègle Jeff – chargé de rédiger un rapport sur lui. Cet exploit ne doit pas être pris à la légère : s'il pense que le GT3 ne fait pas preuve d'assez d'humanité, le robot sera ferraillé avec tous ses compagnons. Vous embarquerez donc pour un voyage inédit dans l'espace qui vous permettra de découvrir votre vraie nature en affrontant un groupe de personnages colorés. On ne se contente pas de visiter quelques planètes, on peut aussi passer d'un support à l'autre car les jeux sont achetés croisés sur PS4, PS3 et Vita, et les sauvegardes sont compatibles entre ces différents supports. Tu es né poussière et tu redeviendras poussière Concrètement, cette intrépide GT3 navigue d'un monde à l'autre pour découvrir de nouvelles cultures et aider ses habitants. Le titre prend alors la forme d'un jeu d'aventure assez basique : pour satisfaire son interlocuteur, il faut avoir le bon objet ou le bon personnage en face de lui. C'est un système qui rappelle un peu Scribblenauts, sauf que vous ne pouvez appeler ici que des éléments que vous avez précédemment déverrouillés, et cette action vous coûtera des points, plus précisément de la poussière. L'idée est bonne, mais sa mise en œuvre pose quelques problèmes. Par exemple, lorsque vous débloquez les 330 objets disponibles, parcourir l'inventaire devient un véritable cauchemar. On peut aussi reprocher le manque de précision dans l'interaction avec les décorations ou avec les PNJ, ce qui est également vrai si l'on utilise l'écran tactile de la Vita ou les manettes de la PS3 et de la PS4. D'autres petits soucis ergonomiques les invitent à des soirées, on pense par exemple que la messagerie interne insiste pour vouloir s'associer à un compte Facebook. Nous avons également remarqué des problèmes de blocage fréquents avec la version PS3, ce qui peut vous rendre nerveux. Bref, on ne va pas se le cacher, l'Univers Doki-Doki a beau être plein d'humour, et ce n'est pas un bon jeu d'aventure. Se connaître Les énigmes ne détruiront pas la maison et le gameplay légèrement maladroit pourrait améliorer votre patience. Heureusement, l'univers Doki-Doki a autre chose à nous proposer, qui est aussi un énorme test de personnalité. Parmi les planètes se cachent des astéroïdes habités par des saints. Chacun d'eux est prêt à vous soumettre un petit quiz pour mieux vous connaître. Franchement, ces analyses sont parfois tirées par les cheveux, mais l'accumulation de ces tests conduit finalement à une apparente possibilité. La synthèse de ces données est réalisée par un psychologue qui vous suit tout au long de votre aventure. Il vous dira si vous êtes plutôt yin ou yang, si vous êtes cerveau droit ou cerveau gauche, si vous êtes dynamique ou passif... et honnêtement, le tout finit par ressembler plus à un test de dessin . Dans un magazine féminin bas de gamme récemment une analyse profondément introspective. Là est le problème : si la méthode est intéressante, les résultats ne sont pas vraiment à la hauteur. Ne comptez pas trop sur l'univers Doki-Doki pour trouver un sens à la vie, bien qu'il puisse vous plaire avec son ambiance rafraîchissante.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!