Test Dr. Luigi

Depuis près de 24 ans, le Dr Mario occupe une place dans la ludothèque de certains fans de jeux de réflexion assidus. Bien que la série ait connu plus de succès au Japon et aux États-Unis, certains joueurs européens seront ravis de l’arrivée de Dr. Luigi, un nouvel épisode disponible en téléchargement sur la Wii U. sur votre capsule !

Ainsi, dans cette nouvelle production, le célèbre frère maladroit barbu a monopolisé la vedette, un événement récurrent cette année pour les 30 ans de Luigi. Oui, nous savons, c’était en 2013, mais nous, Européens, l’avons reçu un peu tard (le 31 décembre) par rapport aux Américains. En tout cas, Luigi n’a pas l’intention de nous embêter avec ce composant téléchargeable, puisqu’il reprend en grande partie le contenu de son prédécesseur. Peu importe le mode que vous choisissez, le but est toujours d’éliminer le virus en faisant correspondre la bonne couleur à l’aide des capsules qui tombent du haut de l’écran. Si le schéma classique de déposer une seule capsule (deux blocs de couleur) existe toujours, le Dr Luigi nous présente la Luigithérapie, un schéma dans lequel deux capsules sont collées ensemble pour former un L. Ce changement est lié à changer le gameplay, mais celui qui le fait ne prend pas vraiment de risque.

Pas si nouveau

En effet, si les habitués de la série ont dû repenser certaines automatiques, on ne peut pas dire que ces doubles capsules décuplaient les possibilités. Premièrement, ils sont associatifs, donc les barres de L sont toujours de la même couleur. Du coup, avec trois « blocs capsules », les mettre sur un virus suffisait à le détruire, ce qui facilitait parfois les choses. Bien sûr, nous devons encore gérer où les morceaux uniques des bandes de L finiront, mais rien de trop compliqué. C’est dommage car en faisant venir de nouvelles productions on est en droit d’espérer plus « de fou ». De plus, savoir que vous n’aurez que des L et jamais des « L inversés » réduit davantage la probabilité. Si on est coincé avec un principe de jeu simple mais efficace, on a du mal à voir son apport par rapport au reste de la série.

Capsules avec mode d’emploi

D’autant que pour le reste du mode de jeu, c’est un classique. Vous pouvez évidemment jouer les deux ou jouer contre l’ordinateur en réglant la difficulté et la vitesse (en tenant compte des obstacles) de chacun. Là encore on découvre la possibilité de combiner pour envoyer de petites surprises à l’adversaire (inversion des couleurs en mode Luigithérapie, blocs de capsules tombant là où on ne veut pas…). S’il y a quelque chose à jouer avec des amis, nous ne serons jamais trichés et excités comme Puyo Puyo ou Wario’s Wood. Il existe également déjà un mode virus dans Dr Mario Online Rx, dans lequel vous devez détruire le virus cible plus rapidement que votre adversaire. Un travail de sniper qui ne change pas la formule initiale, mais qui a l’avantage d’être là. Enfin, faites également attention au mode germicide (avec une simple capsule) qui joue sur l’écran tactile du GamePad, qui offre des vitesses plus lentes que d’habitude tout en permettant une plus grande précision.

Difficile de faire passer la pilule

Si vous n’avez pas de connaissances près de chez vous pour vous aider à lutter contre la maladie, vous avez également la possibilité de jouer en ligne, ce qui n’est pas non plus nouveau dans la série. A le même mode que hors ligne. Enfin, si le Dr Luigi utilise une formule qui a fait ses preuves, je ne peux pas justifier son prix de 15€, un peu prohibitif à mon avis. Bien sûr, certains fans du genre pourront s’y tenir, mais le manque de nouveauté et d’esprit aventureux rend cet ouvrage dispensable.

En résumé !

Test Dr. Luigi

Depuis près de 24 ans, le Dr Mario occupe une place dans la ludothèque de certains fans de jeux de réflexion assidus. Bien que la série ait connu plus de succès au Japon et aux États-Unis, certains joueurs européens seront ravis de l'arrivée de Dr. Luigi, un nouvel épisode disponible en téléchargement sur la Wii U. sur votre capsule ! Ainsi, dans cette nouvelle production, le célèbre frère maladroit barbu a monopolisé la vedette, un événement récurrent cette année pour les 30 ans de Luigi. Oui, nous savons, c'était en 2013, mais nous, Européens, l'avons reçu un peu tard (le 31 décembre) par rapport aux Américains. En tout cas, Luigi n'a pas l'intention de nous embêter avec ce composant téléchargeable, puisqu'il reprend en grande partie le contenu de son prédécesseur. Peu importe le mode que vous choisissez, le but est toujours d'éliminer le virus en faisant correspondre la bonne couleur à l'aide des capsules qui tombent du haut de l'écran. Si le schéma classique de déposer une seule capsule (deux blocs de couleur) existe toujours, le Dr Luigi nous présente la Luigithérapie, un schéma dans lequel deux capsules sont collées ensemble pour former un L. Ce changement est lié à changer le gameplay, mais celui qui le fait ne prend pas vraiment de risque. Pas si nouveau En effet, si les habitués de la série ont dû repenser certaines automatiques, on ne peut pas dire que ces doubles capsules décuplaient les possibilités. Premièrement, ils sont associatifs, donc les barres de L sont toujours de la même couleur. Du coup, avec trois "blocs capsules", les mettre sur un virus suffisait à le détruire, ce qui facilitait parfois les choses. Bien sûr, nous devons encore gérer où les morceaux uniques des bandes de L finiront, mais rien de trop compliqué. C'est dommage car en faisant venir de nouvelles productions on est en droit d'espérer plus "de fou". De plus, savoir que vous n'aurez que des L et jamais des "L inversés" réduit davantage la probabilité. Si on est coincé avec un principe de jeu simple mais efficace, on a du mal à voir son apport par rapport au reste de la série. Capsules avec mode d'emploi D'autant que pour le reste du mode de jeu, c'est un classique. Vous pouvez évidemment jouer les deux ou jouer contre l'ordinateur en réglant la difficulté et la vitesse (en tenant compte des obstacles) de chacun. Là encore on découvre la possibilité de combiner pour envoyer de petites surprises à l'adversaire (inversion des couleurs en mode Luigithérapie, blocs de capsules tombant là où on ne veut pas...). S'il y a quelque chose à jouer avec des amis, nous ne serons jamais trichés et excités comme Puyo Puyo ou Wario's Wood. Il existe également déjà un mode virus dans Dr Mario Online Rx, dans lequel vous devez détruire le virus cible plus rapidement que votre adversaire. Un travail de sniper qui ne change pas la formule initiale, mais qui a l'avantage d'être là. Enfin, faites également attention au mode germicide (avec une simple capsule) qui joue sur l'écran tactile du GamePad, qui offre des vitesses plus lentes que d'habitude tout en permettant une plus grande précision. Difficile de faire passer la pilule Si vous n'avez pas de connaissances près de chez vous pour vous aider à lutter contre la maladie, vous avez également la possibilité de jouer en ligne, ce qui n'est pas non plus nouveau dans la série. A le même mode que hors ligne. Enfin, si le Dr Luigi utilise une formule qui a fait ses preuves, je ne peux pas justifier son prix de 15€, un peu prohibitif à mon avis. Bien sûr, certains fans du genre pourront s'y tenir, mais le manque de nouveauté et d'esprit aventureux rend cet ouvrage dispensable.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!