Test du jeu God of War 3

J’ai terminé God of War 3 il y a déjà un moment, mais je manque cruellement de temps. C’est donc avec un peu de retard que je vous livre mon test de ce troisième volet des aventures de Kratos.
Même si la plupart d’entres vous le savent déjà, God of War est l’une des plus grosses exclusivités PS3.

Scénario :

Cette nouvelle aventure de Kratos commence là où finit le second volet. Il est donc intéressant de s’attaquer d’abord aux 2 premiers God of War, qui pour l’occasion, ont été remasterisés en HD et compilés en un blu-ray, baptisé God of War Collection. D’ailleurs, je vous rappelle que le test de la version US de GoW Collection est toujours disponible (test GoW Collection US).


Dans ce dernier volet de la trilogie God of War, Kratos, guerrier Spartiate assoiffé de sang et fils de Zeus (un des nombreux frères de Persée, dont vous pouvez découvrir une partie de l’histoire dans le Choc des Titans), compte en finir avec l’Olympe et mettre ainsi un terme à sa vengeance.

Réalisation :

Même si la demo nous avait déjà donné un aperçu de qualité de la réalisation de God of War 3 par Santa Monica Studio, la version du finale du jeu est la démonstration même de la puissance de la PS3 et du travail de titan effectué par les développeurs.

Tout dans God of War est magnifique. Que ce soit au niveau de la luminosité, du design des décors, des détails des personnages : nous sommes devant un grand jeu !

Dans cet opus, vous pourrez découvrir de nouvelles armes. Chacune d’entre elles changeant totalement votre façon de jouer et vous laissant découvrir un « nouveau » Kratos.

Le combat final de God of War III est titanesque, et la fin du jeu est l’une des meilleures fin qu’il m’est été donné de voir.

Bref, vous l’aurez compris, ce jeu m’a beaucoup plus ;-)

Jouabilité :

Au niveau de la jouabilité, certes God of War III ne révolutionne en rien le Beat Them All, mais bon quel bonheur de pouvoir découper de nouveau des harpies, centaures et autres démons.

Petite nouveauté : dorénavant Kratos se met à courir au bout d’un laps de temps lorsqu’il pousse un objet. Et il peut maintenant faire tourner l’objet sur lui-même.

Cependant, ce titre possède un défaut qui peut se révéler gênant : la caméra. Dans certains cas, le mouvement et le positionnement de celle-ci peuvent devenir un inconvénient.

Bande son :

Au niveau de la bande son, rien à dire, est elle excellente !
On est vraiment très bien immergé dans l’univers jeu tellement les détails sonores sont présents.
Il ne faut pas oublier les musiques et mélodies très bien réalisées et surtout, les voix anglaises qui sont magnifiques !

D’ailleurs, les différents BO qui étaient présentes dans la Pandora Box, se retrouve désormais sur mon iPod Touch.

Conclusion :

God of War III est évidemment à la hauteur de ce qu’on attendait. La fin de celui-ci nous laisse présager à une éventuelle suite (d’ailleurs quelques infos sur un DLC peuvent être trouvées un peu partout sur la toile).

Une fois que j’aurais terminé Final Fantasy XIII, je m’attaquerais au trophée Platine de GoW III.