Test du jeu Hot Wheels Unleashed : Vroum à fond !

Étonnamment, les jeux Hot Wheels sur consoles de salon ne sont pas une nouveauté, j’ai même celui sur Playstation 2 dans ma collection : Hot Wheels : Beat That ! On est clairement sur une référence dans le domaine des voitures en tant que jouets mais aussi donc dans le domaine du jeu vidéo. J’ai quand même été surpris d’apprendre que la franchise revenait avec un nouveau jeu sur nos consoles actuelles. Bienvenue donc à Hot Wheels Unleashed.

Ces petites voitures de collection ne datent pas d’hier puisqu’elle a été créée en 1968 aux Etats-Unis et on a maintenant des centaines de milliers de modèles vendus, c’est énorme ! De plus, c’est maintenant 8 milliards de voitures vendus au total et même 16 exemplaires vendus par seconde dans le monde… rien que cela.

Du classique dans les courses ?

Forcément, on comprend que la société veuille aussi continuer à marquer les esprits des petits comme des grands et que proposer des jeux vidéo est une excellente idée finalement. N’oublions pas que la concurrence est malgré tout assez présente avec des jeux comme Mario Kart 8, Team Sonic Racing et autres…

Vous l’aurez donc compris qu’ici on va être au contrôle de petites voiturettes sur de nombreux circuits nous plongeant dans différents univers. On a ainsi le droit à la visite d’une gigantesque maison du sous-sol, au salon et même à la cuisine. De plus, comme dans ce genre de jeux de courses d’arcade, on a le droit à plusieurs modes de jeu. On va donc découvrir le « City Rumble » qui est le mode solo classique avec plus d’une cinquantaine d’épreuves à parcourir que l’on peut aussi découvrir en courses d’exhibition. On a aussi droit à un mode multijoueur en online mais aussi en local et surtout un créateur de circuits.

Fonce à vive allure !

La force de Hot Wheels Unleashed se trouve dans la maniabilité et le gameplay qui est extrêmement simple à prendre en main et nous permet de s’immerger directement dans le jeu. Cela me fait fortement penser à Trackmania même si cela signifie, comme celui-ci que la simplicité n’est pas aisée à haut niveau. On va donc accélérer, freiner pour déraper et utiliser le boost (que l’on récupère durant nos drifts) pour avoir des pointes d’accélération. Et on prend très rapidement du plaisir avec de la fluidité et de la vitesse. Les circuits sont très variés et plaisants, on retrouve alors la fameuse piste orange bien connu et elle permet de nous plonger un peu plus dans l’univers si bon enfant de la course automobile avec ces jouets.

Comme j’en parlais déjà un peu plus haut, les circuits si plaisants et enfantins ne sont pour autant pas si faciles que ça. On rencontre alors des virages serrés et on va devoir les appréhender, anticiper la piste. Pour ce qui concerne les sauts, il va falloir apprendre un alignement quasi parfait à chaque fois pour ne pas être en échec et sortir du décor. De plus, on fait face aussi à des pièges et il faut vraiment prendre le temps pour éviter toutes les mauvaises surprises qui ont tendances à nous ralentir fortement dans notre course.

De l’huile dans le moteur

Le jeu Hot Wheels Unleashed est bon mais il souffre d’un défaut qui peut être réglé par la suite, c’est le manque de contenu qui est navrant pour le coup. En effet, le jeu nous propose des simples courses et des contre-la-montre et c’est tout. Le mode Carrière possède une bonne cinquantaines de défis et c’est ce que l’on va faire à enchaîner une succession d’épreuves, de courses et de défis à accomplir. Cela devient alors très similaire et le challenge s’amenuise au fur et à mesure. On aurait finalement aimé un peu plus de variété dans le gameplay ou dans les bonus, les styles de courses et autres. Il faut dire que l’on est dans un jeu type arcade et on aurait donc aimé autant de fantaisies que dans un Mario ou Sonic Team Racing. En effet, on aurait pu avoir des possibilités de combats avec nos véhicules, un monde ouvert pour visiter et parcourir les courses de manière plus fantaisiste.

Pour ce qui est du game design, on peut obtenir les véhicules dans des boîtes mystères ce qui fait que l’on ne peut pas forcément rouler avec la meilleure voiture du jeu dès le départ ou grâce à une réelle performance. Avec ces boîtes mystères, ils intègrent alors un côté aléatoire qui peut frustrer. On a alors, en plus, la possibilité d’avoir des doublons et c’est même fréquent. On va alors les convertir en pièces d’or (permettant d’acheter d’autres boîtes mystères) soit des pièces mécaniques qui permettent d’améliorer l’automobile de notre choix. On a aussi la possibilité de se procurer des voiturettes mais celui-ci s’avère frustrant, onéreux en monnaie virtuelle et on a alors la possibilité que de choisir parmi 5 modèles et qui se renouvèlent alors au bout de quelques heures. Hélas, cela suit complètement la mode dans le gaming et souhaite nous faire sortir la carte bleue afin d’obtenir davantage de pièces d’or.

En fait, il aurait fallu avoir une autre manière de débloquer les véhicules en sachant qu’on peut considérer le catalogue de voitures est immense. Mais dire adieu au système d’achats qui est très complexe pour ce genre de société… De plus, il est même difficile de se projeter vers un véhicule puisqu’on ne sait pas quels sont les meilleurs véhicules véritablement au départ. Il mériterait en fait de mettre plus en avant les véhicules surtout que l’on retrouve des voitures de légendes : la Batmobile, le van des Tortues Ninja ou même la Delorean.

Mais finalement ce problème de catalogue vient nous pousser à conduire le même véhicule et attendre patiemment d’avoir le bon drop mystère. Pour ce qui est de l’amélioration des voitures, ces derniers ne s’améliorent guère. On ne peut améliorer la voiture par palier sans pour autant gérer la vitesse, l’accélération, le freinage ou le turbo hélas. Pour ce qui est de la personnalisation du véhicule, elle est médiocre avec juste une customisation de la couleur et quelques stickers.

Construit moi un circuit

L’éditeur est par contre une très belle réussite nous plongeant aisément en enfance. On peut alors créer de A à Z notre circuits de rêve et puis le partager en ligne pour que d’autres puissent y participer. La création est complète et bien fichu mais bien évidemment il faut avoir la patience et l’envie de créer un circuit, ce n’est pas mon cas.

Cela rappelle fortement Trackmania qui est très plaisant et bien fait. On retrouve alors l’ambiance fun d’Hot Wheels qui laisse le joueur dans une phase imaginaire où il peut créer ce qu’il veut.

De l’excellente technicité

Il ne faut pas oublier que c’est Milestone qui est derrière les commandes et qui nous propose donc un aspect technique très propre. Les modèles 3D et les textures sont inspirés et proche du réalisme avec une direction artistique fidèle de l’ambiance de la marque. On note qu’il n’y a pas eu de problèmes de framerate durant le test, c’est fluide RAS ! C’est tout simplement difficile de reprocher des choses à Hot Wheels Unleashed. De plus, on constate aussi la prise en charge des gâchettes adaptatives et des retours haptiques de la manette DualSense de la Playstation 5 rajoutant une bonne dose d’immersion.

Pour terminer, la bande-son présente est bien réfléchie, agréable et convivial. On retrouve alors du Drum & Bass, de la pop ou de la funk assez sympathique. Il n’en reste pas moins quelques musiques un peu agaçante avec la présence de son un peu déformer.

En résumé !

Test du jeu Hot Wheels Unleashed : Vroum à fond !

Étonnamment, les jeux Hot Wheels sur consoles de salon ne sont pas une nouveauté, j'ai même celui sur Playstation 2 dans ma collection : Hot Wheels : Beat That ! On est clairement sur une référence dans le domaine des voitures en tant que jouets mais aussi donc dans le domaine du jeu vidéo. J'ai quand même été surpris d'apprendre que la franchise revenait avec un nouveau jeu sur nos consoles actuelles. Bienvenue donc à Hot Wheels Unleashed. Ces petites voitures de collection ne datent pas d'hier puisqu'elle a été créée en 1968 aux Etats-Unis et on a maintenant des centaines de milliers de modèles vendus, c'est énorme ! De plus, c'est maintenant 8 milliards de voitures vendus au total et même 16 exemplaires vendus par seconde dans le monde... rien que cela. Du classique dans les courses ? Forcément, on comprend que la société veuille aussi continuer à marquer les esprits des petits comme des grands et que proposer des jeux vidéo est une excellente idée finalement. N'oublions pas que la concurrence est malgré tout assez présente avec des jeux comme Mario Kart 8, Team Sonic Racing et autres... Vous l'aurez donc compris qu'ici on va être au contrôle de petites voiturettes sur de nombreux circuits nous plongeant dans différents univers. On a ainsi le droit à la visite d'une gigantesque maison du sous-sol, au salon et même à la cuisine. De plus, comme dans ce genre de jeux de courses d'arcade, on a le droit à plusieurs modes de jeu. On va donc découvrir le "City Rumble" qui est le mode solo classique avec plus d'une cinquantaine d'épreuves à parcourir que l'on peut aussi découvrir en courses d'exhibition. On a aussi droit à un mode multijoueur en online mais aussi en local et surtout un créateur de circuits. Fonce à vive allure ! La force de Hot Wheels Unleashed se trouve dans la maniabilité et le gameplay qui est extrêmement simple à prendre en main et nous permet de s'immerger directement dans le jeu. Cela me fait fortement penser à Trackmania même si cela signifie, comme celui-ci que la simplicité n'est pas aisée à haut niveau. On va donc accélérer, freiner pour déraper et utiliser le boost (que l'on récupère durant nos drifts) pour avoir des pointes d'accélération. Et on prend très rapidement du plaisir avec de la fluidité et de la vitesse. Les circuits sont très variés et plaisants, on retrouve alors la fameuse piste orange bien connu et elle permet de nous plonger un peu plus dans l'univers si bon enfant de la course automobile avec ces jouets. Comme j'en parlais déjà un peu plus haut, les circuits si plaisants et enfantins ne sont pour autant pas si faciles que ça. On rencontre alors des virages serrés et on va devoir les appréhender, anticiper la piste. Pour ce qui concerne les sauts, il va falloir apprendre un alignement quasi parfait à chaque fois pour ne pas être en échec et sortir du décor. De plus, on fait face aussi à des pièges et il faut vraiment prendre le temps pour éviter toutes les mauvaises surprises qui ont tendances à nous ralentir fortement dans notre course. De l'huile dans le moteur Le jeu Hot Wheels Unleashed est bon mais il souffre d'un défaut qui peut être réglé par la suite, c'est le manque de contenu qui est navrant pour le coup. En effet, le jeu nous propose des simples courses et des contre-la-montre et c'est tout. Le mode Carrière possède une bonne cinquantaines de défis et c'est ce que l'on va faire à enchaîner une succession d'épreuves, de courses et de défis à accomplir. Cela devient alors très similaire et le challenge s'amenuise au fur et à mesure. On aurait finalement aimé un peu plus de variété dans le gameplay ou dans les bonus, les styles de courses et autres. Il faut dire que l'on est dans un jeu type arcade et on aurait donc aimé autant de fantaisies que dans un Mario ou Sonic Team Racing. En effet, on aurait pu avoir des possibilités de combats avec nos véhicules, un monde ouvert pour visiter et parcourir les courses de manière plus fantaisiste. Pour ce qui est du game design, on peut obtenir les véhicules dans des boîtes mystères ce qui fait que l'on ne peut pas forcément rouler avec la meilleure voiture du jeu dès le départ ou grâce à une réelle performance. Avec ces boîtes mystères, ils intègrent alors un côté aléatoire qui peut frustrer. On a alors, en plus, la possibilité d'avoir des doublons et c'est même fréquent. On va alors les convertir en pièces d'or (permettant d'acheter d'autres boîtes mystères) soit des pièces mécaniques qui permettent d'améliorer l'automobile de notre choix. On a aussi la possibilité de se procurer des voiturettes mais celui-ci s'avère frustrant, onéreux en monnaie virtuelle et on a alors la possibilité que de choisir parmi 5 modèles et qui se renouvèlent alors au bout de quelques heures. Hélas, cela suit complètement la mode dans le gaming et souhaite nous faire sortir la carte bleue afin d'obtenir davantage de pièces d'or. En fait, il aurait fallu avoir une autre manière de débloquer les véhicules en sachant qu'on peut considérer le catalogue de voitures est immense. Mais dire adieu au système d'achats qui est très complexe pour ce genre de société... De plus, il est même difficile de se projeter vers un véhicule puisqu'on ne sait pas quels sont les meilleurs véhicules véritablement au départ. Il mériterait en fait de mettre plus en avant les véhicules surtout que l'on retrouve des voitures de légendes : la Batmobile, le van des Tortues Ninja ou même la Delorean. Mais finalement ce problème de catalogue vient nous pousser à conduire le même véhicule et attendre patiemment d'avoir le bon drop mystère. Pour ce qui est de l'amélioration des voitures, ces derniers ne s'améliorent guère. On ne peut améliorer la voiture par palier sans pour autant gérer la vitesse, l'accélération, le freinage ou le turbo hélas. Pour ce qui est de la personnalisation du véhicule, elle est médiocre avec juste une customisation de la couleur et quelques stickers. Construit moi un circuit L'éditeur est par contre une très belle réussite nous plongeant aisément en enfance. On peut alors créer de A à Z notre circuits de rêve et puis le partager en ligne pour que d'autres puissent y participer. La création est complète et bien fichu mais bien évidemment il faut avoir la patience et l'envie de créer un circuit, ce n'est pas mon cas. Cela rappelle fortement Trackmania qui est très plaisant et bien fait. On retrouve alors l'ambiance fun d'Hot Wheels qui laisse le joueur dans une phase imaginaire où il peut créer ce qu'il veut. De l'excellente technicité Il ne faut pas oublier que c'est Milestone qui est derrière les commandes et qui nous propose donc un aspect technique très propre. Les modèles 3D et les textures sont inspirés et proche du réalisme avec une direction artistique fidèle de l'ambiance de la marque. On note qu'il n'y a pas eu de problèmes de framerate durant le test, c'est fluide RAS ! C'est tout simplement difficile de reprocher des choses à Hot Wheels Unleashed. De plus, on constate aussi la prise en charge des gâchettes adaptatives et des retours haptiques de la manette DualSense de la Playstation 5 rajoutant une bonne dose d'immersion. Pour terminer, la bande-son présente est bien réfléchie, agréable et convivial. On retrouve alors du Drum & Bass, de la pop ou de la funk assez sympathique. Il n'en reste pas moins quelques musiques un peu agaçante avec la présence de son un peu déformer.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!