Test E.T. l’Extra-Terrestre

En 2002, NewKidCo a commencé à adapter le célèbre film E.T de Spielberg en jeu vidéo sur PS1. Le titre prend la forme d’un jeu d’action en 3D. Vous incarnez E.T et devez trouver votre « maison ».

Les aventures de nos petits extraterrestres se déroulent sur vingt niveaux, répartis en cinq épisodes symbolisés par des planètes. Dans chaque niveau, vous devez atteindre un téléporteur bloqué par de nombreuses portes. La seule façon de les déverrouiller est de trouver et de faire léviter des objets qui leur permettent de s’ouvrir. Malheureusement, ce n’est pas une promenade dans le parc, car il y a un éventail vertigineux d’ennemis puissants qui rôdent. Ils sont capables de vous assommer en deux ou trois coups. La seule façon de les combattre est d’utiliser votre pouvoir paralysant, appelé « pouvoir de congélation ». Cela immobilisera votre adversaire pendant une courte période et vous laissera peu de temps pour dégager à pleine vitesse. Mais le vol est également difficile en raison d’une mauvaise maniabilité et d’erreurs de collision. Il se trouve en effet qu’il est bloqué en chemin sans raison, faisant de vous la victime de toutes les attaques adverses. Comme si cela ne suffisait pas, certains terrains ont des limites, comme sur l’étoile gelée Asstrilla. Là, la glace rend le mouvement presque incontrôlable, car notre pauvre extraterrestre a glissé de quelques mètres et n’a pas pu s’arrêter. Qu’il suffise de dire qu’avec tout cela, vous répéterez chaque niveau avant le boss plusieurs fois. Notez également que ceux-ci sont très faciles par rapport au reste du jeu.

Toute cette épreuve fera voir E.T de toutes les couleurs, et s’il subit trop de dégâts, il pâlira. Heureusement, la carte est parsemée d’éléments divers pour éviter cela. Nous avons donc trouvé des aliments qui vous rendront la santé, et des fleurs qui, une fois traitées avec l’aide des doigts d’E.T., peuvent être collectées pour former une chance supplémentaire lorsque vous en avez une centaine. De même, des opportunités se cachent dans les décors, qui se présentent sous forme de médaillons. Techniquement, le logiciel est une déception. Les graphismes sont peut-être sympas, mais avec le temps ils dévoilent des paysages assez indigestes. De plus, l’environnement a du mal à se renouveler au sein de la planète, donnant ainsi l’impression d’enjamber le même niveau depuis le début. De plus, les différents protagonistes qui apparaissent au sol sont particulièrement laids et mal animés. La bande originale n’a pas non plus réussi à monter la barre. Les effets sonores sont très rares et discrets, mis à part quelques bruits de fond qui font office d’ambiance. Bref, le titre de NewKidCo a accumulé trop de défauts pour être remarqué.

En résumé !

Test E.T. l’Extra-Terrestre

En 2002, NewKidCo a commencé à adapter le célèbre film E.T de Spielberg en jeu vidéo sur PS1. Le titre prend la forme d'un jeu d'action en 3D. Vous incarnez E.T et devez trouver votre "maison". Les aventures de nos petits extraterrestres se déroulent sur vingt niveaux, répartis en cinq épisodes symbolisés par des planètes. Dans chaque niveau, vous devez atteindre un téléporteur bloqué par de nombreuses portes. La seule façon de les déverrouiller est de trouver et de faire léviter des objets qui leur permettent de s'ouvrir. Malheureusement, ce n'est pas une promenade dans le parc, car il y a un éventail vertigineux d'ennemis puissants qui rôdent. Ils sont capables de vous assommer en deux ou trois coups. La seule façon de les combattre est d'utiliser votre pouvoir paralysant, appelé "pouvoir de congélation". Cela immobilisera votre adversaire pendant une courte période et vous laissera peu de temps pour dégager à pleine vitesse. Mais le vol est également difficile en raison d'une mauvaise maniabilité et d'erreurs de collision. Il se trouve en effet qu'il est bloqué en chemin sans raison, faisant de vous la victime de toutes les attaques adverses. Comme si cela ne suffisait pas, certains terrains ont des limites, comme sur l'étoile gelée Asstrilla. Là, la glace rend le mouvement presque incontrôlable, car notre pauvre extraterrestre a glissé de quelques mètres et n'a pas pu s'arrêter. Qu'il suffise de dire qu'avec tout cela, vous répéterez chaque niveau avant le boss plusieurs fois. Notez également que ceux-ci sont très faciles par rapport au reste du jeu. Toute cette épreuve fera voir E.T de toutes les couleurs, et s'il subit trop de dégâts, il pâlira. Heureusement, la carte est parsemée d'éléments divers pour éviter cela. Nous avons donc trouvé des aliments qui vous rendront la santé, et des fleurs qui, une fois traitées avec l'aide des doigts d'E.T., peuvent être collectées pour former une chance supplémentaire lorsque vous en avez une centaine. De même, des opportunités se cachent dans les décors, qui se présentent sous forme de médaillons. Techniquement, le logiciel est une déception. Les graphismes sont peut-être sympas, mais avec le temps ils dévoilent des paysages assez indigestes. De plus, l'environnement a du mal à se renouveler au sein de la planète, donnant ainsi l'impression d'enjamber le même niveau depuis le début. De plus, les différents protagonistes qui apparaissent au sol sont particulièrement laids et mal animés. La bande originale n'a pas non plus réussi à monter la barre. Les effets sonores sont très rares et discrets, mis à part quelques bruits de fond qui font office d'ambiance. Bref, le titre de NewKidCo a accumulé trop de défauts pour être remarqué.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!