Test E=M6 Défi Cérébral

Comme un soldat perdu dans une fourmilière, un nouveau titre d’entraînement cérébral tente de se démarquer de la foule en se basant sur l’émission à succès. Malheureusement, le E=M6 Brain Challenge n’a pas d’arguments solides pour nous convaincre d’investir 30 euros pour une adaptation réalisable en quelques minutes.

Tout en bénéficiant d’une base de données de près de 1 500 questions et d’environ 60 énigmes visuelles différentes, le E=M6 Brain Challenge fait la malheureuse erreur de suivre une structure de jeu « casual ». Je veux dire, contrairement à des jeux comme Kawashima, où le contenu du logiciel est essentiellement accessible dès le départ, les éléments à débloquer n’ont pas assez d’intérêt pour inciter les utilisateurs à jouer régulièrement. La durée de vie du titre est donc assez ridicule, d’autant plus que le logiciel n’améliore en rien son fonctionnement cérébral par manque d’intérêt pour les quelques défis qu’il propose.

Qu’il s’agisse de logique, de mémoire ou de culture générale, les tests inclus dans le jeu E=M6 ont été utilisés de nombreuses fois dans le passé, donc l’intérêt est plutôt limité. On a donc droit à l’indestructible Simon, qui consiste à mémoriser les sons et les couleurs qui apparaissent à l’écran en séquence. Autre grand classique, le jeu du Pendu vous demande de choisir des lettres de l’alphabet pour trouver le mot recherché, vous aidant à trouver des indices qui précisent le sujet auquel appartient le mot associé. Sans surprise, la séquence logique des jeux et des symboles correspondants répond également aux appels. Évidemment incluse pour justifier l’utilisation d’un stylet, la French Touch est très simple à suivre en touchant le plus de fois possible la boule rouge à l’écran sans glisser sur celles qui gravitent autour d’elle. Enfin, le calcul mental testera votre maîtrise de la table de multiplication d’une manière idiote et méchante.

Accessibles directement via le menu Mental Derby, tous ces jeux de base peuvent être joués en compétition avec des adversaires humains ou des avatars gérés par la console. Les jeux multijoueurs permettent jusqu’à quatre participants de jouer, et les niveaux de CPU peuvent être ajustés avant chaque défi. De toute évidence, la nature limitée de ces défis a considérablement réduit leur intérêt, même pour quelques-uns, c’est pourquoi nous les avons trouvés organisés de manière légèrement intéressante dans des schémas de suivi du cerveau qui ne sont accessibles qu’individuellement. Comme le jeu de l’oie, ce mode consiste à lancer les dés pour traverser toutes les cases du plateau devant l’adversaire. Enfin, Mac Lesggy vous attend pour le défi ultime, et si vous avez plus de 6 ans, vous devriez gagner pour la première fois. Mais pour accéder au front office, vous devez d’abord déjouer les autres concurrents en les battant dans autant d’événements que possible. En plus de ceux mentionnés ci-dessus, de petits tests visuels ont été ajoutés et, surtout, des questions de culture générale typiques des sujets mentionnés dans la procédure E=M6. Si vous vous trompez, vous reculerez de quelques cases et perdrez un temps précieux. Vous décidez à nouveau du niveau de l’adversaire, ce qui limite le plaisir du jeu, car une demi-heure suffit pour déterminer l’essence du jeu. Recommander cela semble avoir été fait de manière très superficielle et n’ajoute rien à la catégorie des applications éducatives sur DS.

En résumé !

Test E=M6 Défi Cérébral

Comme un soldat perdu dans une fourmilière, un nouveau titre d'entraînement cérébral tente de se démarquer de la foule en se basant sur l'émission à succès. Malheureusement, le E=M6 Brain Challenge n'a pas d'arguments solides pour nous convaincre d'investir 30 euros pour une adaptation réalisable en quelques minutes. Tout en bénéficiant d'une base de données de près de 1 500 questions et d'environ 60 énigmes visuelles différentes, le E=M6 Brain Challenge fait la malheureuse erreur de suivre une structure de jeu "casual". Je veux dire, contrairement à des jeux comme Kawashima, où le contenu du logiciel est essentiellement accessible dès le départ, les éléments à débloquer n'ont pas assez d'intérêt pour inciter les utilisateurs à jouer régulièrement. La durée de vie du titre est donc assez ridicule, d'autant plus que le logiciel n'améliore en rien son fonctionnement cérébral par manque d'intérêt pour les quelques défis qu'il propose. Qu'il s'agisse de logique, de mémoire ou de culture générale, les tests inclus dans le jeu E=M6 ont été utilisés de nombreuses fois dans le passé, donc l'intérêt est plutôt limité. On a donc droit à l'indestructible Simon, qui consiste à mémoriser les sons et les couleurs qui apparaissent à l'écran en séquence. Autre grand classique, le jeu du Pendu vous demande de choisir des lettres de l'alphabet pour trouver le mot recherché, vous aidant à trouver des indices qui précisent le sujet auquel appartient le mot associé. Sans surprise, la séquence logique des jeux et des symboles correspondants répond également aux appels. Évidemment incluse pour justifier l'utilisation d'un stylet, la French Touch est très simple à suivre en touchant le plus de fois possible la boule rouge à l'écran sans glisser sur celles qui gravitent autour d'elle. Enfin, le calcul mental testera votre maîtrise de la table de multiplication d'une manière idiote et méchante. Accessibles directement via le menu Mental Derby, tous ces jeux de base peuvent être joués en compétition avec des adversaires humains ou des avatars gérés par la console. Les jeux multijoueurs permettent jusqu'à quatre participants de jouer, et les niveaux de CPU peuvent être ajustés avant chaque défi. De toute évidence, la nature limitée de ces défis a considérablement réduit leur intérêt, même pour quelques-uns, c'est pourquoi nous les avons trouvés organisés de manière légèrement intéressante dans des schémas de suivi du cerveau qui ne sont accessibles qu'individuellement. Comme le jeu de l'oie, ce mode consiste à lancer les dés pour traverser toutes les cases du plateau devant l'adversaire. Enfin, Mac Lesggy vous attend pour le défi ultime, et si vous avez plus de 6 ans, vous devriez gagner pour la première fois. Mais pour accéder au front office, vous devez d'abord déjouer les autres concurrents en les battant dans autant d'événements que possible. En plus de ceux mentionnés ci-dessus, de petits tests visuels ont été ajoutés et, surtout, des questions de culture générale typiques des sujets mentionnés dans la procédure E=M6. Si vous vous trompez, vous reculerez de quelques cases et perdrez un temps précieux. Vous décidez à nouveau du niveau de l'adversaire, ce qui limite le plaisir du jeu, car une demi-heure suffit pour déterminer l'essence du jeu. Recommander cela semble avoir été fait de manière très superficielle et n'ajoute rien à la catégorie des applications éducatives sur DS.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!