Test Endless Space 2 : The Vaulters

Avec son contenu riche et son gameplay profond, Endless Space 2 est devenu le 4X spatial le plus réussi du marché. Cependant, si vous n’avez pas assez de ressources, Amplitude vous considérera, et en plus des mises à jour continues et gratuites, il existe un DLC payant qui introduit une nouvelle race dans le jeu : les Exilés.

Les Exilés, déjà connus des fans d’Endless Legends, sont un groupe d’orphelins qui errent sur Argosia, leur gigantesque vaisseau colonisateur, dans le but de trouver un nouveau foyer dans la galaxie. Tout d’abord, comme c’est le cas avec le titre byline Amplitudes, le lore des Exiles est extrêmement important, et ils naissent avec de nouvelles nouvelles quêtes, toutes parfaitement dépeintes. Incarner cette faction est donc une vraie joie, et leur inclusion dans la liste des races jouables d’Endless Space 2 ne signifie pas que cette civilisation bénéficie du même traitement que n’importe laquelle des races apparues dans le jeu original. De nouvelles quêtes sont également au programme pour diversifier le gameplay que l’on pense déjà connaître par cœur.

Colonisation plus mobile

En raison de leur histoire mouvementée, les exilés commencent le jeu sans colonies, et ils doivent trouver un système qui peut les accueillir avant de se lancer dans la production de ressources et la recherche scientifique. Cependant, cet obstacle est contrecarré par le vaisseau-mère Argosia, qui permet de coloniser directement une planète sans avoir à passer par une case « avant-poste ». Cet avantage significatif assure une expansion assez rapide et une colonisation simple des moustaches de l’adversaire vers les systèmes les plus tentants. Cependant, veuillez noter que vous ne pouvez pas parcourir les colonies car les capacités d’Argosia nécessitent un temps de recharge de plusieurs tours avant de conquérir un autre système solaire. Notez que ce délai peut être surmonté en colonisant les planètes directement avec vos ressources, mais gardez à l’esprit que plus vous utiliserez ce procédé, plus il sera coûteux à acquérir.

Les exilés ne sont pas vraiment axés sur la guerre, en revanche, ils sont très mobiles. En fait, dans chaque système, en échange de ressources précieuses, des portails peuvent être construits, permettant à tout vaisseau de rejoindre le système qui en est équipé en un seul tour. De cette façon, aucun de vos systèmes n’est vraiment isolé et vous n’avez pas besoin d’émettre des flottes sur chaque système pour les protéger. Même si vous optez pour une colonisation plus ciblée, la présence du portail est incontournable, vous permettant d’être partout à la fois. Les exilés sont également plus doués en défense pure qu’en attaque, comme en témoignent les nombreux mods d’armure qui peuvent être ajoutés à ce nouveau vaisseau spécifique à une faction. De plus, ils bénéficient d’un important bonus aux défenses terrestres, les rendant suffisamment résistants en cas d’invasion.

Race paisible et capable

Globalement, le DLC s’adresse à ceux qui cherchent à jouer au jeu sereinement, et le positionnement très scientifique et défensif d’Exiles devrait plaire à ceux qui se félicitent d’ignorer au moins partiellement les aspects militaires d’Endless Space 2. Pour renforcer cette direction, ce nouveau contenu introduit également la possibilité de se connecter avec des pirates. Ce dernier, si vous passez assez de brouillard pour bien vous voir, et franchement l’équipe d’Amplitude a un bon pinceau, un front un peu bas, et tout un tas de répliques, ce qui est totalement en phase avec leur stupidité et ce qu’elles veulent dire. Vous pouvez désormais signer un pacte de non-agression avec eux, ou mieux encore, un contrat avec un autre empire pour que les pirates concentrent leurs attaques. Enfin, pour être toujours moins positif par rapport aux autres factions, les exilés peuvent déguiser leurs navires en bâtiments pirates, une astuce qui ne disparaît qu’une fois la bataille commencée. Si la fonctionnalité est utile en multijoueur, elle sera plus intéressante en solo, même si elle peut être utilisée comme un bon moyen d’infiltration sans compromettre les relations diplomatiques avec les autres empires.

Bref, avec sa nature agréable et son orientation pacifique, la nouvelle faction est très agréable à jouer et peut légèrement changer la norme au début des autres jeux Empire. Alors bien sûr on peut dire que pour 10 euros on voudrait quelque chose de plus époustouflant, mais gardez à l’esprit qu’Amplitude n’a cessé de peaufiner son 4X avec des mises à jour gratuites depuis sa sortie, difficile de ne pas recommander de sortir Endless Space 2 du placard.

En résumé !

Test Endless Space 2 : The Vaulters

Avec son contenu riche et son gameplay profond, Endless Space 2 est devenu le 4X spatial le plus réussi du marché. Cependant, si vous n'avez pas assez de ressources, Amplitude vous considérera, et en plus des mises à jour continues et gratuites, il existe un DLC payant qui introduit une nouvelle race dans le jeu : les Exilés. Les Exilés, déjà connus des fans d'Endless Legends, sont un groupe d'orphelins qui errent sur Argosia, leur gigantesque vaisseau colonisateur, dans le but de trouver un nouveau foyer dans la galaxie. Tout d'abord, comme c'est le cas avec le titre byline Amplitudes, le lore des Exiles est extrêmement important, et ils naissent avec de nouvelles nouvelles quêtes, toutes parfaitement dépeintes. Incarner cette faction est donc une vraie joie, et leur inclusion dans la liste des races jouables d'Endless Space 2 ne signifie pas que cette civilisation bénéficie du même traitement que n'importe laquelle des races apparues dans le jeu original. De nouvelles quêtes sont également au programme pour diversifier le gameplay que l'on pense déjà connaître par cœur. Colonisation plus mobile En raison de leur histoire mouvementée, les exilés commencent le jeu sans colonies, et ils doivent trouver un système qui peut les accueillir avant de se lancer dans la production de ressources et la recherche scientifique. Cependant, cet obstacle est contrecarré par le vaisseau-mère Argosia, qui permet de coloniser directement une planète sans avoir à passer par une case "avant-poste". Cet avantage significatif assure une expansion assez rapide et une colonisation simple des moustaches de l'adversaire vers les systèmes les plus tentants. Cependant, veuillez noter que vous ne pouvez pas parcourir les colonies car les capacités d'Argosia nécessitent un temps de recharge de plusieurs tours avant de conquérir un autre système solaire. Notez que ce délai peut être surmonté en colonisant les planètes directement avec vos ressources, mais gardez à l'esprit que plus vous utiliserez ce procédé, plus il sera coûteux à acquérir. Les exilés ne sont pas vraiment axés sur la guerre, en revanche, ils sont très mobiles. En fait, dans chaque système, en échange de ressources précieuses, des portails peuvent être construits, permettant à tout vaisseau de rejoindre le système qui en est équipé en un seul tour. De cette façon, aucun de vos systèmes n'est vraiment isolé et vous n'avez pas besoin d'émettre des flottes sur chaque système pour les protéger. Même si vous optez pour une colonisation plus ciblée, la présence du portail est incontournable, vous permettant d'être partout à la fois. Les exilés sont également plus doués en défense pure qu'en attaque, comme en témoignent les nombreux mods d'armure qui peuvent être ajoutés à ce nouveau vaisseau spécifique à une faction. De plus, ils bénéficient d'un important bonus aux défenses terrestres, les rendant suffisamment résistants en cas d'invasion. Race paisible et capable Globalement, le DLC s'adresse à ceux qui cherchent à jouer au jeu sereinement, et le positionnement très scientifique et défensif d'Exiles devrait plaire à ceux qui se félicitent d'ignorer au moins partiellement les aspects militaires d'Endless Space 2. Pour renforcer cette direction, ce nouveau contenu introduit également la possibilité de se connecter avec des pirates. Ce dernier, si vous passez assez de brouillard pour bien vous voir, et franchement l'équipe d'Amplitude a un bon pinceau, un front un peu bas, et tout un tas de répliques, ce qui est totalement en phase avec leur stupidité et ce qu'elles veulent dire. Vous pouvez désormais signer un pacte de non-agression avec eux, ou mieux encore, un contrat avec un autre empire pour que les pirates concentrent leurs attaques. Enfin, pour être toujours moins positif par rapport aux autres factions, les exilés peuvent déguiser leurs navires en bâtiments pirates, une astuce qui ne disparaît qu'une fois la bataille commencée. Si la fonctionnalité est utile en multijoueur, elle sera plus intéressante en solo, même si elle peut être utilisée comme un bon moyen d'infiltration sans compromettre les relations diplomatiques avec les autres empires. Bref, avec sa nature agréable et son orientation pacifique, la nouvelle faction est très agréable à jouer et peut légèrement changer la norme au début des autres jeux Empire. Alors bien sûr on peut dire que pour 10 euros on voudrait quelque chose de plus époustouflant, mais gardez à l'esprit qu'Amplitude n'a cessé de peaufiner son 4X avec des mises à jour gratuites depuis sa sortie, difficile de ne pas recommander de sortir Endless Space 2 du placard.
0
Awful
Points Positifs :
Points Négatifs :

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!