Test d’Immortal Realms : Vampire Wars, un jeu de stratégie perfectible

Note des lecteurs1 Note
6.5
7.4

Comme à l’occasion de la sortie de chaque jeu, je passe mon temps à tester pour me faire un avis et surtout vous le donner via un test gaming. Aujourd’hui, on est donc parti pour parler du premier jeu vidéo de Palindrome Interactive qui a décidé de nos proposer un jeu très correct.

Immortal Realms Vampire Wars

Une histoire bien ficelée

Immortal Realms : Vampire Wars nous conte l’histoire se déroulant dans la région de Warmont avec 3 histoires : celle de Dracul, Nosfernus et Moroia. Les humains sont sous l’emprise du clan Dracul n’ayant que peu de libertés, il faut l’avouer. Ils décident alors de se libérer de leur chaîne et Cecilia Dracul est alors assassinée. La guerre est déclaré alors entre les hommes et Vlad Dracul.

Vous l’aurez compris que le jeu propose une histoire propre et bien réfléchie qui nous plonge dans un univers sombre et tourmenté entre différentes races.

Un jeu de stratégie avant tout

Dès le début du jeu, on ressent les différentes mécaniques qui ont été mises en place lors du développement. On a alors droit à un tutoriel nécessaire pour comprendre les différentes subtilités que l’on va retrouver dans les phases de jeu. On aura alors des phases de gestions et des phases de combat en tour par tour.

Pour cela, on va devoir déplacer notre armée qui est constitué de différents corps ayant chacun des caractéristiques bien précis : attaque au corps à corps, à distance. Lors de passage dans les villes, villages, fôret ou forges, on obtient alors du sang qui est une ressource, la seule et unique d’ailleurs. On va aussi pouvoir acheter de l’équipement et recruter des créatures pour se diversifier.

Chaque phase de combat nous téléporte dans une map en vue du dessus où on va devoir croiser les fers. Pour cela, on aura qu’à placer nos différentes unités (tank, archer, héros) puis on débutera le combat. Certaines cases placées sur le damier nous permettront d’obtenir des effets comme du heal ou une amélioration d’attaque par exemple. Nos mouvements devront être fait en conséquence bien sûr.

Des graphismes agréables dans un univers sombre avec un son d’ambiance tout aussi bien géré

Personnellement, c’est le détail que j’ai le plus apprécié lors du lancement du jeu. Les graphismes sont très beaux permettant de créer ou de nous plonger dans un univers me rappelant forcément les Castlevania dans un sens.

Par contre, autant j’ai été ravi des graphismes lors des phases d’histoire mais j’ai été déçu par ceux des phases de combat où l’on a du mal à discerner les personnages les uns des autres pour reconnaître leur faculté.

La musique aussi a été bien géré et nous transporte un peu plus dans cet univers sombre mais agréable. Dans les détails la bande-son était un peu trop forte au lancement mais un passage dans le menu des paramètres et le problème est réglé.

test immortal realms vampire wars
Au final, Immortal Realms est un jeu avec une grande profondeur qui réussit à nous plonger dans son univers sombre. Il sera idéal pour les joueurs qui aiment la stratégie.
Graphisme
7.5
Gameplay
7
Bande Son
7
Durée de vie
8
Note des lecteurs1 Note
6.5
Un univers riche
Des graphismes agréables sur les phases d'histoire
Un gameplay profond et riche
Des graphismes fades sur les phases de combats
Complet mais complexe au début
Une ergonomie à revoir dans les phases de combat
7.4

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Graphisme
Gameplay
Bande Son
Durée de vie
Note finale