Test Kirby et le Monde Oublié sur Switch : c’est parti pour l’aventure !

Kirby passe enfin à la 3D et ouvre son monde à un public plus large. Cibler ? Repenser la formule de notre petite boule rose, en espérant la voir monter avec la plus grosse. Il faut dire que la nouvelle approche de Nintendo suscite l’intérêt.

test lirby et le monde oublié

Alors que Kirby mène une petite vie paisible sur la Planète Pop, il est aspiré dans un étrange trou noir menant à un monde oublié. Il est alors plongé dans une nouvelle aventure contre une entité maléfique. Ce dernier retire les Waddle Dees du monde un par un, et personne ne sait pourquoi. Avec l’aide de son nouveau copain Elfilin, Kirby les cherchera afin de redonner au village de Waddle Dee son ancienne gloire et, surtout, de sauver le monde.

Des airs de Super Mario 3D World mais avec Kirby

S’il est souvent comparé à Super Mario Odyssey, ce monde Kirby  est plutôt structuré comme un monde Super Mario 3D. En fait, ce n’est pas un monde ouvert, mais plutôt des niveaux linéaires reliés par un hub central. Au moins on peut dire qu’ils sont variés. Chaque monde explore son propre biome d’une manière différente et innovante à chaque fois. Il n’y a donc pas (ou très peu) d’effet déjà vu, à part ceux où le niveau peut rappeler différents épisodes de Mario.

Au cours de ces étapes, chaque monde a un boss. Si certains ont des schémas d’attaque assez classiques, d’autres proposent un schéma d’analyse plus sophistiqué et intéressant. Cependant, même en mode Hurricane (le mode difficile du jeu), ils sont loin d’être durs. Kirby et le monde oublié (comme tous les Kirby) est un jeu facile à prendre en main et très simple. Si les niveaux se complexifient au fur et à mesure de votre progression, la difficulté des boss n’est pas vraiment progressive. Mais sachez que certains d’entre eux vous donneront tout de même du fil à retordre, même s’ils arrivent très tard dans la partie.

Niveau Univers, on découvre l’esprit très enfantin du monde de Kirby. Tout est beau, tout est rose et fait briller nos yeux. Le jeu est magnifique et propose des paysages 3D contrôlés et variés. Cependant, il y a un alias notable qui vous fera grincer des dents. Au niveau des décors, sans surprise, on retrouve une histoire assez simple, un peu enfantine parfois, mais qui garde tout de même quelques surprises inattendues, une profondeur inattendue, et même quelques scènes assez épiques. Le tout est saupoudré d’un humour bienvenu et ne tombe jamais dans la lourdeur. Et puis bien sûr on retrouvera les jeux Kirby traditionnels super pour la 3D, et grâce à quelques mises à jour pour l’occasion.

Le transmorphisme : une nouveauté dans le gameplay de Kirby

La 3D mise à part, c’est une des grandes nouveautés de ce Kirby : Transfiguration. En plus des imitations dont nos boules roses raffolent, ce nouveau système permet à Kirby de peindre certains objets afin de les utiliser pour avancer. Une douzaine d’entre eux peuvent vous servir de diverses façons. Qu’il s’agisse de débloquer de nouvelles façons d’accéder, de nouvelles expériences de jeu ou simplement d’attaquer vos ennemis, ces changements apportent une autre dimension au gameplay de Kirby. Ce dernier est ainsi plus complet et nous surprend souvent jusqu’à la fin du jeu. La découverte constante est si agréable, faisant de Kirby et du monde oublié un agréable voyage de découverte. D’autant plus que tout va bien et bénéficie d’une bonne mobilité (même la voiture).

Il en va de même pour les nouvelles imitations : Drill et Explorer. Le premier est bien pensé et apporte un gameplay différent. Mais avec deux nouveautés dans un coffret de 12 cadeaux à imiter, cela peut sembler un peu court. En plus de Nintendo nous offrant des améliorations aux cadeaux ci-dessus. En conséquence, ils deviennent non seulement plus puissants, mais différents, permettant de nouvelles utilisations. Alors à ce niveau, le jeu offre une autre bouffée d’oxygène bienvenue sans renier ses classiques.

Ajoutez à cela une découverte rapide et vous obtenez un gameplay du début à la fin. Cependant, le jeu traîne ses limites techniques comme un boulet et une chaîne. 30 FPS permet un gameplay fluide (bien qu’avec une baisse de la fréquence d’images lorsqu’il est ancré), mais réduit considérablement l’expérience de jeu. Kirby se traîne les pattes comme d’habitude, ce qui peut être très frustrant par moment (surtout dans le niveau chronométré « Treasure Road »), c’est le principal défaut de cet ouvrage (si le manque de difficulté n’est pas fait pour vous).

FInamelement, sommes-nous dans un jeu complet et varié ?

Car à tous autres égards, le jeu n’est pas seulement agréable et complet malgré sa durée de vie relativement courte. Kirby dit oui, et vous pourrez terminer tous les niveaux du jeu en un rien de temps (certains d’entre eux sont terminés en moins de 10 minutes). Pour arriver au bout, il faudra compter une dizaine d’heures. Si vous êtes intéressé à 100%, vous pouvez doubler votre mise. Nous sommes donc loin de la taille de Super Mario Odyssey, mais le jeu est toujours un peu plus long que son prédécesseur, et il suit de près des jeux comme Super Mario 3D World et Luigi’s Mansion 3.

Une fois de plus, Nintendo a réussi à accueillir un public plus jeune et un autre public plus jeune, plus curieux, avec beaucoup de secrets à découvrir avec un jeu super accessible. Entre les quêtes, les objectifs chronométrés pour les niveaux de Treasure Road, les fleurs à faire éclore, les grilles améliorées à ramasser, les mini-jeux (pas révolutionnaires, mais sympas), le village de Waddle Dee, les niveaux et salles cachés, et même C’est le Colisée, et les deux suffisent pour vous retenir un instant à la console et vous rattraper sans voir le temps qui passe.

A noter que « l’exploration » est au moins aussi agréable et accessible que l’aspect découverte. Il n’est pas rare dans ce genre de jeu de se perdre longtemps afin d’accomplir une tâche simple ou de trouver la dernière carte manquante. Kirby and the Forgotten World vous facilite la tâche en révélant des quêtes cachées au fur et à mesure de votre progression. Si vous cherchez autre chose, Waddle Dee Erudit a ce qu’il vous faut. Un petit détail bien pensé (parmi les rares) qui permet au jeu de se livrer à 100% sans être inutilement fastidieux.

Si le maître mot de ce Kirby est l’accessibilité, ce n’est pas pour rien. Comme beaucoup de jeux Nintendo, Kirby and the Forgotten World est conçu pour être joué par les plus jeunes. À ce stade, il a eu un grand succès. En mode Breezy, les enfants peuvent jouer tout en créant des formes ou en aiguisant leurs réflexes. Le mode coopératif (local) est donc un excellent moyen de les accompagner dans cette découverte. C’est là que réside son principal intérêt, le jeu est trop facile pour qu’un mode coopératif soit vraiment pertinent. Néanmoins, nous avons remarqué que ce mode offre plus de possibilités pour le deuxième joueur que Cappy. Mais s’il pouvait attaquer différemment, Bandana Waddle Dee avait encore peu de liberté, d’autant plus que la caméra était tellement focalisée sur Kirby.

 

En résumé !

Test Kirby et le Monde Oublié sur Switch : c’est parti pour l’aventure !

Misez sur notre petite balle rose ! Ce passage à la 3D a été un énorme succès et a donné plus de profondeur à cet univers Nintendo, souvent plus tôt que les géants de la firme (Mario, Zelda, et autres Pokémon). Entre nouveautés bien pensées et éléments iconiques, Kirby a indéniablement trouvé la bonne formule et nous a beaucoup surpris. Certes, tout est simple, mais ça marche et on a du mal à lâcher la console. Alors oui, le monde n'est pas aussi ouvert que nous le pensions, et oui, vous y trouverez peu de vrais défis, mais nous l'oublierons bientôt une fois le jeu lancé. Ça fait du bien de prendre un peu d'air frais et une belle porte d'entrée dans le monde de Kirby.
7.8
Good
Gameplay
8
10
Graphiques
8
10
Scénario
8
10
Durée de vie
7
10
Audio
8
10
Points Positifs :
  • Un passage à la 3D très bien mené
  • Des niveaux intéressants
  • Une aventure agréable
  • Le système de transmorphisme
  • Un univers agréable
  • Un gameplay riche et varié
Points Négatifs :
  • Un passage à la 3D très bien mené
  • Des niveaux intéressants
  • Une aventure agréable
  • Le système de transmorphisme
  • Un univers agréable
  • Un gameplay riche et varié

Also Check Out

0

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Gameplay
    Graphics
    Longevity
    Thanks for submitting your rating!
    Please give a rating.

    Thanks for submitting your comment!