Test Lego Pirates des Caraïbes sur wii

Comme tout bon blockbuster qui se respect, les 4 premiers films de la saga Pirates des Caraïbes ont eu droit à leur adaptation en jeux vidéo. Et pour la sortie de la Fontaine de Jouvence, Disney Interactive s’associe avec TT Games pour « légoïfier » les personnages, les décors, bref tout l’univers du célèbre Capitaine Jack Sparrow !

Donc, après Indiana Jones, Harry Potter ou Star Wars, c’est au tour de Pirates des Caraïbes de passer à la casserole sur Wii, Xbox 360, PS3, DS, PSP, 3DS, PC et Mac, pour notre plus grand plaisir !

Scénario :

Le jeu Lego Pirates des Caraïbes est basé sur le même concept que les autres jeux de la licence : on progresse dans l’univers « légoïfié » des quatre films de la saga.

L’univers est très bien respecté : on reconnait aisément les grands moments et les scènes emblématiques des films, notamment avec les nombreuses cinématiques. L’adaptation est assez fidèle et la trame principale est reprise avec beaucoup d’humour, caractéristique des jeux Lego.
Les réactions exagérées et les situations comiques s’enchainent rapidement : tout est encore plus dingue que dans les films !

Réalisation :

Les personnages sont très bien modélisés, les décors sont riches en détails, les environnements sont divers et variés mixant décors réalistes et objets en pièces de Lego.

Les différents personnages principaux et secondaires sont également repris et facilement identifiables dans leur version lego. J’ai particulièrement aimé le Capitaine Jack Sparrow, avec sa démarche qui le caractérise et sa gestuelle identique à celle de Johnny Depp : magnifique !

Le plus dur n’est pas de choisir le personnage adéquat, mais plutôt de poursuivre sa progression face à un casse-tête. En effet, on est parfois perdu à cause d’un élément ou une interaction invisible ou d’un mauvais angle de caméra.
A l’inverse, on se retrouvera également avec un objet en notre possession, sans vraiment savoir quoi en faire…

Jouabilité :

La prise en main est assez rapide : on comprend aisément comment jouer, utiliser la roue des personnages et se servir au mieux de chaque perso.
Le gameplay, mêlant action et énigmes, est accessible à tous les types de joueurs.

Au bout de plusieurs niveaux, on commence à ressentir une certaine répétitivité dans le jeu  : casser les objets et en reconstruire d’autres avec les pièces obtenues.
Pour cet opus, nous avons néanmoins certains aspects assez sympas, inhérents aux films et à la thématique de la piraterie : combats à l’épée, utilisation de la boussole / le compas de Jack Sparrow pour trouver des objets cachés, la longue vue
Au fur et à mesure, l’apparition de nouveaux personnages ayant des capacités spéciales (sauter plus haut, viser, utiliser des armes à feu) permet également de casser cette redondance des actions.

Le réel problème du jeu vient plutôt des soucis de caméra (que l’on ne peut quasiment pas gérer) et dans la précision. Ceci vaut surtout pour les sauts où il est parfois nécessaire de recommencer une dizaine de fois… !
La maniabilité du jeu est donc loin d’être parfaite et les coéquipiers gérés par l’IA sont assez prise de tête : personnages bloqués dans le décor ou qui n’arrivent pas…

Mode coopération :

Lego Pirates des Caraïbes donne la possibilité de jouer à 2 en écrans splittés (dès que les personnages s’éloignent l’un de l’autre).
Cela permet de ne pas ralentir ou couper la partie, mais il arrive bien souvent que l’un des joueurs se retrouve bloqué par un décor ou n’ait plus la possibilité de suivre son coéquipier.

Le seul avantage à jouer en coopération est le fait qu’à tout moment, un ami peut rejoindre la partie et nous aider à résoudre certaines énigmes ou réaliser des quêtes.

Durée de vie :

Pour terminer le jeu à 100%, il est nécessaire d’utiliser la boussole pour découvrir des bonus cachés et récupérer tous les objets, ainsi que de refaire 2 voire 3 fois chaque niveau.
Les capacités des 70 personnages débloqués ou achetés sont également très utiles : double saut pour les filles, marcher au fond de l’eau pour les morts, briser le verre pour les sirènes…

Chacun des 4 films est découpé en 5 chapitres, ce qui fait un total de 20 niveaux.
Une fois chaque chapitre terminé, il est possible de continuer le mode histoire ou de refaire le niveau en mode libre. Ce qui permet d’accéder à des zones secrètes, de débloquer certains passages avec les personnages adéquats ou encore de récolter les objets oubliés.

Une des particularités de ce jeu est la grande liberté d’action donnée aux joueurs et donc de pousser un peu plus sa durée de vie.

Bande son :

Pour nous immerger encore plus dans le monde de la piraterie, nous avons droit aux différents thèmes de Hans Zimmer, que l’on ne se lasse pas d’écouter et qui nous rappelle que l’on est dans l’univers Pirates des Caraïbes.

A noter que la musique a son importance dans les jeux comme celui-ci car les personnages Lego ne parlent pas. Ce qui n’est pas pour me déplaire !

Conclusion :

Jeu vidéo bourré d’humour, mêlant efficacement action et réflexion, qui séduira tous les joueurs (gamers comme le grand public).
La bande son et la fidélité de l’univers permettront de passer outre le manque cruel de précision, la longueur du temps de chargement et les nombreux bugs constatés…

Le jeu Lego Pirates des Caraïbes est très prenant et fidèle à la saga : je le recommande à tous les fans de la série, qui comme moi, revivront avec plaisir les 4 films !

Les Gamers du Nord ont décidé d’attribuer à Lego Pirates des Caraïbes sur Wii, la note de 16/20. Et merci encore à Disney Interactive pour l’envoi du jeu : je me suis éclatée !