Test Mass Effect 2 sur PC

Pour ceux qui s’ennuieraient après avoir fini Dragon Age, le nouveau hit de Bioware est enfin arrivé : Mass effect 2 !

Scénario :

L’histoire reprend directement après la fin du premier Mass Effect. Vous pouvez d’ailleurs importer votre sauvegarde pour conserver votre personnage, ainsi que les différents choix effectués lors de votre précédente partie.
A bord du Normandy, vous patrouillez une lointaine galaxie à la recherche de Geths, quand soudain vous êtes attaqués par un vaisseau inconnu.
Shepard réussit à sauver la majeure partie de l’équipage, mais il n’est pas si chanceux et se retrouve propulsé dans l’espace…
(Une des meilleures scènes d’intro que je n’ai jamais vue d’ailleurs !!)

Vous vous réveillez 2 ans plus tard dans un laboratoire top-secret, ou vous apprenez que Cerberus (cela doit vous dire quelque chose…) vous a reconstruit et soigné pour faire face à un nouveau danger : les Récolteurs (Collectors en VO). Ils enlèvent des colonies entières d’humains dans des galaxies reculées pour des raisons inconnues.

Le dirigeant de Cerberus, l’Homme Trouble (Illusive Man en VO), vous confie alors un nouveau vaisseau, ainsi qu’une mission : vous constituer une équipe d’élite afin de combattre les Récolteurs pour sauver l’Humanité (rien que ça !).

Réalisation :

Le jeu est magnifique et très bien optimisé. Les temps de chargements sont corrects et ne cassent pas le rythme de jeu.
On ne perd pas ses repères avec l’interface qui est quasiment la même, les options de dialogues restent identiques.

Un ajout durant les cinématiques, où vous devrez effectuer rapidement un clic droit ou gauche pour faire une action en fonction de votre alignement ; cela apporte un peu d’interactivité et surtout vous oblige à rester alerte durant les dialogues pour ne pas manquer ces opportunités.

Jouabilité :

Le système de jeu de Mass Effect 2 reste identique au premier du nom, mais pas mal d’éléments ont été changés.
Les armes à gogo passent à la trappe, désormais vous trouver un modèle/schéma d’arme et tout le monde pourra l’utiliser. Adieu les munitions spéciales à se partager, désormais vous les débloquerez avec vos points de compétences.

Les armes utilisent désormais un système de munitions universelles, mais rassurez-vous vous n’en manquerez pas ! Les armes sont plus nombreuses également, permettant différents styles de jeu en fonction de votre spécialisation.
Adieu aux grenades et bienvenues aux armes lourdes, utilisables uniquement par Shepard, très utiles surtout lors des combats contre des Boss.

Le laboratoire du vaisseau vous permettra d’améliorer vos armes et techniques avec les ressources que vous trouverez en explorant les planètes de la galaxie.
Car, oui désormais vous n’explorez plus les planètes à bord du Mako, vous passerez votre temps à explorer les planètes à l’aide de sondes pour trouver des ressources. Cette phase de scan de planètes est très répétitive et très chiante, mais vous serez obligé d’en faire un minimum pour financer vos recherches.

Le système de piratage a été changé, il est beaucoup plus fun qu’avant. Essayez d’en trouver le plus possible (piratage de compte bancaire, hack de PDA, etc.) pour gagner de l’argent. Car, certaines recherches disponibles en magasin, coûtent très chères, et désormais l’argent est limité (plus d’armes à vendre, ni de munitions à gogo !).

Les combats sont beaucoup plus dynamiques et nécessitent de bien utiliser vos pouvoirs/capacités pour vous en tirer.
Pour les combats, il faudra choisir vos compagnons en fonction de leurs capacités : certains sont plus adaptés contre les robots, d’autres contre les ennemis en armures…

Plusieurs romances sont possibles, que vous soyez un Shepard masculin ou féminin, vous aurez le choix entre 3 possibilités, plus 2 alternatives, ainsi que les strip-teaseuses pour les plus aigris.

Dans votre nouveau vaisseau vous aurez le droit à une cabine rien que pour vous, avec plusieurs éléments personnalisables (aquarium, animal de compagnie de l’espace, vaisseaux spatiaux miniatures…), et ou vous pourrez inviter votre compagnon à passer un peu de bon temps.

Bande son :

La bande son de Mass Effect 2 a été réalisée par la même équipe que le premier opus. La musique d’ambiance est très bien accordée à l’action et cela ne fais que renforcer l’immersion dans ce sublime space-opéra.
De nombreux acteurs ont participé au doublage des voix (plus de 90), avec quelques voix célèbres comme Adam Baldwin (Chuck, Firefly), Seth Green, Carrie-Anne Moss (Matrix), Michael Hogan et Tricia Helfer (Battlestar Galactica), Martin Sheen, Yvonne Strahovski (Chuck)…

La version français est également très bien doublée et n’a rien à envier à la VO.

Durée de vie :

En prenant mon temps et en effectuant toutes les quêtes secondaires que j’ai trouvées, j’ai mis un peu moins de 40 heures pour terminer le jeu en mode Vétéran (des 5 modes de difficultés, c’est le 3ème). Tout en sachant que je n’ai pas exploré toutes les galaxies et que j’aurai encore pu passer quelques heures à scanner des planètes.

Le scénario est assez linéaire, contrairement au premier où vous aviez 3 gros choix au début du jeu ? Ici, votre mission principale est de constituer votre équipe (et accessoirement d’acquérir leur loyauté en effectuant leurs quêtes). Une fois que c’est chose faite, vous poursuivez l’aventure !

Vous pourrez reprendre votre sauvegarde pour faire une nouvelle partie dans un mode plus difficile (avec un bonus de 25% d’expérience, ainsi que des ressources supplémentaires). La rejouabilité s’annonce correcte, sachant que vous avez 2 types de jeu possibles (pragmatisme ou conciliation, Renegade et Paragon en VO) et que certains choix offrent différentes opportunités dans le jeu.

Achievements :

Le jeu possède 51 achievements, dont la majorité peut être obtenue en une seule partie. On gagne moins de bonus qu’avec les achievements du premier Mass Effect, mais ils sont un peu plus intéressants.

Conclusion :

Mass Effect 2 est un très bon jeu. La plupart des changements apportés au système de jeu l’ont rendu plus dynamique et plus simple (excepté le système de scan de planète), sans saboter le côté RPG, encore très présent.

C’est une suite digne du premier du nom : une superbe expérience de jeu autant scénaristique que cinématographique, l’atmosphère y est très prenante. Les personnages sont tous très attachants (on retrouve également d’anciennes têtes du premier Mass Effect), et la fin annonce un Mass Effect 3 qui sera grandiose !

Retrouvez les images de l’article et un bonus sur notre Flickr, sinon voici le Site officiel.