Test Smartphone Mate 40 Pro : proche de la perfection ?

Huawei continue de se battre contre l’embargo qu’il subit à cause des accusations du gouvernement Trump. Aujourd’hui, c’est le Mate 40 Pro qui vient se présenter à nous et c’est un beau prodige de technologie pour ainsi dire ce que l’on peut avoir de mieux dans un smartphone.

Présentation

La gamme des Mate a de quoi plaire aux utilisateurs ferus de nouvelles technologies qui veulent un smartphone complet et puissant. Le seul point faible : le manque de services Google ! En effet, le téléphone dispose d’un capteur de 50 Mpx, d’un écran de 90 Hz, d’une puce gravée en 5 nm, c’est vraiment un bijou de technologie que l’on ne peut qu’apprécier. Il a tout pour être le meilleur mobile du marché à l’heure actuelle mais le fait que l’on ne puisse retrouver certaines des meilleures applications du Play Store de Google reste problématique. Le Huawei Mate 40 Pro est proposé au prix de 1199€ et fait donc face au Samsung Galaxy S20 Ultra, le Xiaomi Mi 10 Pro et l’Oppo Find X2 Pro dans la même gamme.

Ergonomie et Design

Au niveau de l’ergonomie et du design du smartphone, la première chose a constaté, c’est qu’il n’est clairement pas fait pour les petites mains au vue de ses dimensions clairement imposantes. On se trouve avec un téléphone qui a pour dimension : 162.9 x 75.5 x 9.1 mm. C’est assez étonnant aux premiers abords mais finalement très agréables lorsque l’on est habitué et même fan de ce genre de téléphones surdimensionnés. Au niveau du poids, il pèse 212 grammes, il n’est ni lourd, ni léger grâce à un choix de composants bien précis. Finalement, on le prend en main et on apprécie grâce à un très bon positionnement des boutons qui se trouvent facilement. De plus, le choix de bords incurvés facilite la prise en main. On apprécie ou on déteste, il ne reste pas un bon téléphone avec un design mûrement réfléchi.

Esthétiquement, le choix a été fait sur un châssis en aluminium et un dos en verre qui sont très classes. Le verre reflète milles et une couleur en fonction de la lumière qui s’y reflète et de l’angle de vision que l’on a. J’aime beaucoup ce genre de couleurs sur un smartphone. Au niveau du module photo arrière, on se retrouve avec un îlot qui ne pourra pas plaire à tout le monde mais qui a le mérite d’oser se différencier de la concurrence et des autres modèles que l’on a l’habitude de voir. La dalle de l’écran de 6.76 pouces couvre 94.49% de la surface avant du smarphone, un ratio très important qui va permettre de regarder des vidéos sans problèmes. On se plonge facilement dans la lecture d’une vidéo grâce au choix de bords incurvés qui nous donne l’impression de tenir à pleine main un écran et rien de plus. On constate aussi un double module photo dans l’angle gauche de l’appareil photo qui reste pour autant discret.

Un écran très pointu et perfectionné

Au niveau de l’écran dont on a commencé à parler au-dessus. On se trouve avec un écran Oled de 6.76 pouces au ratio 18,5:9 et un taux de rafraichissement de 90 Hz tout de même ! J’adore ce genre de téléphone qui arrive à surpasser un téléviseur assez facilement. Bref. Il dispose d’une résolution de 456 ppp pour un affichage de 1344 x 2772 px. Un très bon écran qui devra par contre se passer de réglages d’usine pour en tirer plein parti des nuances de couleurs.

Pour cela, il faudra se rendre dans “Affichage et Luminosité”, “Mode & Température de couleur” puis de sélectionner le mode Normal et de calibrer les couleurs à votre convenance. Le mieux étant de se diriger légèrement vers la zone jaune et rouge pour obtenir d’excellents résultats.

Mais c’est clairement pour chipoter puisque sinon l’écran est très bien calibré de bases, tendant légèrement vers le bleu mais ce n’est pas perceptible. Le contraste de l’appareil est tout bonnement excellent ainsi que le niveau de Delta E même chose pour le niveau gamma. Sans oublier, la luminosité qui a été travaillé afin de permettre au téléphone d’être utilisé à la lumière du soleil comme dans l’obscurité. Il est tout simplement top !

Performances au rendez-vous grâce au Kirin 9000

Le SoC du Mate 40 Pro est le Kirin 9000 qui vient se différencier du Mate 30 et Mate 40 qui eux disposaient d’un Kirin 990 gravé en 7 nm. Le Kirin 9000 est gravé en 5 nm avec 8 Go de Ram pour le soutenir dans les tâches les plus ardues qui font surtout du Huawei Mate 40 Pro un monstre de performance. On peut même dire que c’est le téléphone le plus puissant actuellement face à la concurrence. Impressionnant !

On peut donc s’en servir pour n’importe quel tâche comme par exemple jouer à un jeu très gourmand ou se servir d’application de rendus gourmande. Il est là pour encaisser. Enfin, il est compatible 5G permettant d’obtenir un gain de rapidité en ceux qui concerne les échanges de données sur le réseau à condition de la capter bien évidemment.

Photo : Toujours autant de qualité !

Au niveau de la photo, le Huawei Mate 40 Pro dispose d’un îlot assez impossant sur la facade arrière du téléphone comme on en a déjà parlé. Il est composé de 4 modules, 3 serevent à prendre des photos, tandis que le dernier sert pour l’autofocus afin d’assister donc les autres. Là encore, le téléphone arrive à répondre aux attentes des futurs utilisateurs. On trouve un module grand-angle, un télé-objectif 5X qui sont identiques à ceux que l’on trouve sur le P40 Pro et un capteur ultra grand-angle de 20 Mpx qui vient à se différencier du module ultra grand-angle que l’on retrouve sur le P40 Pro qui est de 40 Mpx. On a donc un capteur principal de 50MP (ouverture f/1.9), un ultra-grand-angle de 20MP, f/1.8, et un capteur téléphoto de 12MP (ouverture de  f/3.4), lequel propose un zoom optique x5.

Les photos sont d’excellentes qualités. En pleine luminosité, elles sont nettes, le grain est très peu présent même dans les zones les plus sombres de la photo. En faible luminosité, on trouve des clichés d’excellentes qualités, encore une fois mais il est préférable à ce moment-là d’éviter le zoom optique qui va ternir les photos à mon sens. Le mode nocturne permet de prendre de très beaux clichés.

Au niveau des modules frontaux, on se retrouve avec un ultra grand-angle équipé d’un capteur de 13 Mpx et d’un objectif s’ouvrant à f/2.4 qui va permettre de prendre les meilleures photos de groupes et prendre une belle vue du paysage en fond pour nos selfies. C’est fonctionnel et bien maîtrisé, j’apprécie. On retrouve aussi un mode portrait tout aussi pertinent et qui découpe bien le sujet.

Enfin, le Mate 40 Pro est en capacité de filmer en 4K 60 i/s qui fait parfaitement bien et en ajoutant aussi un mode qui permet de filmer avec le module arrière et le module avant en simultané qui permet d’avoir donc sur un même écran les 2 images filmées.

L’autonomie : un critère important pour la gamme Mate

Le Huawei Mate 40 Pro dispose d’un accumulateur de 4400 mAh permettant d’avoir une bonne autonomie. En effet avec les paramètres par défaut, le téléphone tient bien la charge avec près de 45 heures selon l’utilisation en variant de 60 Hz à 90 Hz selon les besoins. Bien évidemment, c’est selon les besoins de chacun que cela peut varier mais dans tous les cas, on peut affirmer que la batterie est faite pour tenir même les addictes du smartphone.

Au niveau de la recharge, il dispose d’une charge rapide de 65 Watts avec un chargeur de 66W que l’on trouve dans la boîte. Elle permet de recharger le téléphone en seulement 51 minutes, c’est extrêmement rapide. De plus, il est aussi compatible pour la charge sans fil.