Test Split/Second Velocity sur Xbox 360

En fin de semaine dernière, j’ai enfin terminé le jeu Split/Second Velocity sur Xbox 360 !
Le jeu est sorti le 20 Mai 2010, édité par Disney Interactive et développé par Black Rock Studio (Pure).

Voici donc mon test en espérant qu’il vous donne envie de jouer à ce jeu de courses de voitures pas comme les autres

Scénario :

Comme souvent dans un jeu de course, le scenario n’est clairement pas ce qu’on vient chercher en tant que joueur.
Même si ici, le jeu est présenté comme une émission de télé… Ce qui est intéressant, c’est le fait que le joueur puisse agir sur le décor en faisant tout exploser ou presque, pour ralentir ses adversaires !

Réalisation :

Pour faire court, le jeu est très bien fait et très fluide durant les courses, même avec des explosions pleins l’écran ;-) La sensation de vitesse est au rendez-vous, même si les premières voitures ne se sont pas les meilleures.
Donc, rien de particulier à signaler, mais il aurait pu varier davantage les environnements…

Jouabilité :

Pour détruire/agir sur le décor, on dispose d’une jauge de power-up qu’il faut remplir. Cette jauge est découpée en 3 morceaux, et il y a 2 types d’attaque dite « pyrotechnique ». L’attaque n°1 consomme 1 portion, tandis que l’attaque n°2, qui est la plus impressionnante, consomme les 3 portions !

Pour remplir la jauge de power-up, on peut déraper, profiter du phénomène d’aspiration ou faire un saut avec la voiture. Sachant que le meilleur moyen, reste à mon avis, les dérapages ^^

De nombreux éléments du décor peuvent être utilisés dans chaque course, ce qui change le tracé initial : un camion ou une voiture qui explose pour arriver au milieu de la route, un avion qui s’écrase, un morceau de falaise qui se détache… Toutes ces actions sont en temps réel et impressionnantes par leur dynamisme.

Le style de conduite est arcade tout comme un certain Burnout. Les voitures se conduisent facilement, et on en gagne des nouvelles au fur et à mesure des courses gagnées. Plus notre classement est élevée dans une course plus ont gagne de crédits. Et les voitures se débloquent automatiquement, une fois le nombre de crédits demandés atteint.

Les courses :

Le mode solo est découpé en 12 épisodes de 6 courses. Parmi ces 6 courses, il y en a une bonus qui se débloque lorsque vous avez crashé le nombre de concurrents demandés.
Tout en sachant que la dernière course de chaque épisode est une course de championnat, où il faut être au minimum 3ème pour être qualifié à l’épisode suivant.

Voici les différents types de courses :

Courses avec des adversaires, où les attaques peuvent être utilisées par vous et vos adversaires :
Courses classiques, où durant 2 à 3 tours on s’efforce de terminer 1er malgré les attaques des adversaires : tout simplement excellentes.
Elimination, si à la fin du chrono vous êtes le dernier votre voiture explose ! Et cela jusqu’au dernier concurrent, pour qu’il n’en reste qu’un ^^ : très sympa, ça rajoute un peu de piment par rapport aux courses classiques.
Course élite, comme je l’ai dit plus haut c’est une course de championnat, mais les adversaires sont vraiment coriaces : excellentes, on prend un réel plaisir à gagner ces courses même si l’IA est quelque peu cheatée… celle-ci a toujours des attaques en stock par exemple…

Courses sans adversaires et sans attaques pouvant être utilisées (ou presque) :
Attaque aérienne, ici on doit éviter les salves de roquettes envoyées par un hélicoptère. Plus on les esquive sans être touché, plus on a de points qui sont requis pour être 1er. Pas de chrono dans cette épreuve, mais on dispose de 3 vies : vraiment sympa, mais assez facile.
Revanche aérienne, épreuve chronométré où il faut esquiver les tirs de l’hélicoptère afin de remplir la jauge de power-up pour détruire l’hélicoptère. Plus on va vite et mieux on sera placé, sachant que la jauge pleine permet de faire très mal à l’hélicoptère : pas mal également mais je préfère la précédente.
Détonateur, course contre la montre où on doit terminer avant la fin du chrono malgré les attaques pyrotechniques qui s’activent automatiquement : je ne suis pas fan des contre la montre… surtout qu’ici le chrono est vraiment juste et que nous n’avons pas le choix de voiture !
Survie, épreuve chronométrée où le but est de dépasser le plus de camion possible, car à la fin du chrono la mort subite s’active. A chaque dépassement on gagne du temps et des points, qui se multiplient lors de dépassements successifs. Donc, plus on a de points, mieux on sera placé. Mais attention, les camions lancent des tonneaux bleu qui vous ralentissent et des rouge qui eux font très mal ^^ : vraiment pas mal, mais assez facile au final.

Durée de vie :

En moyenne je pense avoir mis entre 1h et 1h30 par épisode en mode solo. Sachant que la difficulté est vraiment au rendez-vous dans le dernier épisode où je n’ai pas encore tout en or… Heureusement que j’ai assuré toutes les autres courses du championnat, que je termine 1er grâce aux points ! Car, à la dernière course je suis pour le moment 3ème ;-)
Et il me reste encore quelques médailles d’or à obtenir en contre la montre.

Sinon, je n’ai pas encore testé le mode online et le mode multi-joueurs en écran splitté.

Bande son :

J’ai trouvé la bande son pas mal, surtout aux niveaux des moteurs et des explosions !!

Conclusion :

J’espère que vous avez remarqué que j’ai bien aimé Split/Second Velocity ;-)
Je le conseille aux fans de jeux de courses arcade comme Burnout. Car, il s’en rapproche, surtout au niveau du plaisir que l’on prend durant les courses avec des adversaires qui savent de défendre (parfois trop…)
Et même si les circuits ne sont pas assez variés et nombreux, il saura vous faire passez un bon moment, surtout à 45€ dans les magasins Auchan ou moins en occasion par exemple.