Test Uncharted 2 sur PS3

Étant plus que satisfait du tout premier Uncharted (qui par ailleurs, commençait à dater), c’est sans aucune hésitation que j’ai sauté sur ce nouvel opus.

Ayant pu déjà tester rapidement la démo, qui était disponible quelque temps auparavant sur le PSN Store, c’est avec grand plaisir que je me suis lancé dans les nouvelles aventures de Nathan Drake : Uncharted 2 Among Thieves.

Pour ce nouveau Uncharted, j’ai opté pour la version collector du jeu, légèrement plus chère.

Celle-ci comporte :

  • 2 artworks
  • des bonus accessibles en multijoueur : armes plaquées or et nouveaux skins de perso
  • un thème XMB pour la PS3
  • un boitier métallisé, que je trouve pour ma part assez sympa

La difficulté des jeux actuels étant ce qu’elle est, j’ai décidé de commencer Uncharted 2 directement en difficile.

Scénario :

Dans la continuité du précédent opus, Nathan Drake part cette fois-ci à la recherche de la cité mythique de Shambala, où est censé se trouver la Pierre de Chintamani. Au niveau du scénario, on se laisse très facilement porter par l’histoire et on se rend rapidement compte qu’en jouant à Uncharted 2, les heures passent très très vite.

Réalisation :

Naughty Dog nous délivre ici « LE » plus beau jeu qu’il m’a été donné de voir sur console next gen.
Les détails et textures des décors sont incroyables, l’animation des personnages est irréprochable. Bref, dans Uncharted 2 Among Thieves il est très difficile de faire la différence entre le jeu ingame et une vidéo.
A noter également l’effort réalisé par Naughty Dog pour palier aux divers soucis de camera, souvent rencontrés dans Uncharted premier du nom.

Jouabilité :

La chose la plus importante dans un jeu est la prise en main rapide. Et ça, que l’on commence le jeu en très facile, normal ou difficile, Uncharted 2 assure de ce côté là.
Ayant jouer au précédent volet, j’ai tout de suite remarqué le point d’honneur mis par Naughty Dog à améliorer le système de combat au corps à corps.
Le seul petit bémol que je mettrais, c’est un léger manque d’intelligence artificielle pour les mercenaires. En effet, en mode infiltration (mode ninja pour les trophées PSN), il est très facile de se débarrasser furtivement d’un garde sans se faire remarquer par le 2ème se situant juste à côté. Je me dis qu’au final j’ai eu raison de faire l’histoire directement en difficile.

Durée de vie :

Il m’a fallu un peu plus de 12h pour finir Uncharted 2 en difficile, avec 59 trésors sur 101 trouvés. Je suis donc grandement satisfait de ce côté là, bien que les énigmes ne sont pas assez difficiles à mon gout.
Le fait de terminer Uncharted 2 en difficile m’a permis de débloquer le mode extrême. Cependant, avant de m’attaquer à ce mode de difficulté, j’ai décidé de partir à la recherche de tous les trésors manquants. (j’en suis actuellement à 90 sur 101).
Contrairement à Uncharted Drake’s Fortune, Among Thieves s’est vu attribuer un mode multijoueur. Cet ajout permet ainsi une durée de vie quasi illimitée, d’autant plus qu’il faudra vous armer de patience pour gravir les différents échelons et gagner assez de dollars pour débloquer tous les skins dans la boutique du jeu. De plus, petit bonus pour les possesseurs de Drake’s Fortune : vous obtiendrez l’équivalent en dollars de votre avancée dans l’histoire du premier volet.

Pour ma part je commencerai ce mode après avoir débloqué tous les trophées du mode solo (il m’en manque actuellement 3). Je vous préparerai donc par la suite un test plus détaillé du mode multi.

Bande son :

Pour m’a part, j’ai trouvé le doublage français très bien réussi, avec de nombreuses répliques assez amusantes et dont certaines pourraient choquer les plus jeunes. Greg m’ayant pour sa part venter le doublage anglais, j’ai décidé que je passerais à la langue de Shakespeare pour le mode extrême.
D’un point de vu ambiance sonore, Naughty Dog a encore une fois assuré. Toutes les musiques du jeu collent parfaitement aux décors, ce qui permet de se laisser encore plus emporter dans le jeu.

Conclusion :

Uncharted 2 fait parti des jeux vidéo a posséder. A lui seul, il peut justifier l’achat d’une Playstation 3.
Avec une telle qualité de travail apportée aux nouvelles aventures de Drake, Naughty Dog nous livre l’étendu de son savoir faire et sa maitrise parfaite de la console de SONY.
Les seuls points négatifs du jeu sont donc, pour moi, le léger manque d’intelligence des mercenaires et les énigmes quasi enfantines.