Xbox LIVE : Microsoft maintient sa politique de parité

Microsoft serait toujours décidé à fermer ses portes aux jeux qui ont d’abord choisi une autre plateforme que la Xbox. Retour sur un sujet à controverse.

Selon Rami Ismail du studio Vlambeer, Microsoft n’a pas abandonné sa politique de parité en vigueur depuis les débuts de la Xbox 360. Révélée en 2011 par Eurogamer, cette règle assez méconnue du public sert à éviter qu’un studio ne publie un jeu d’abord sur une console concurrente, sans quoi Microsoft s’autorise à lui refuser l’entrée.

« Un jeu Xbox 360 doit sortir au moins simultanément avec les autres supports, et doit avoir exactement le même contenu sur le disque que sur les autres supports, dans toutes les régions concernées. Si ces conditions ne sont pas remplies, Microsoft se réserve le droit de ne pas sortir le jeu sur Xbox 360 », apprenait-on il y a quelques années. Les jeux en téléchargement, dont les indépendants, sont particulièrement concernés par cette politique étant donné qu’ils n’ont pas forcément la possibilité de développer simultanément leur jeu pour de nombreux supports.

Vlambeer s’est inscrit au programme ID@Xbox dévoilé durant la gamescom, lequel représente un très grand pas en avant pour Microsoft dans l’optique de reconquérir le territoire indie, mais Rami Ismail regrette que cette notion de parité obligatoire soit toujours en vigueur à l’heure où l’on aurait pu attendre de Microsoft un certain assouplissement. « La parité de lancement exclut les développeurs qui sont plus à l’aise en sortant d’abord leur jeu sur des platesformes PlayStation », confirme Ismail.

Et ils sont actuellement un certain nombre dans ce cas de figure.

Le 28/08/2013 à 03:02:29 – Par Steeve Mambrucchi @Steeve_JVN