Xbox One : la puissance de calcul supplémentaire des serveurs

Mis à part pour jouer à plusieurs, il y a d’autres avantages à avoir une console connectée en permanence en ligne, et Microsoft commence à essayer de nous en convaincre.

On a beaucoup raillé la Xbox One parce qu’elle nécessite une connexion à Internet, mais il est vrai que Microsoft n’a pas encore vraiment détaillé une autre fonctionnalité permise par cette contrainte : la possibilité pour les développeurs d’utiliser les serveurs de Microsoft pour sous-traiter une partie des calculs nécessaires au fonctionnement d’un jeu. Les développeurs pourront en effet utiliser les quelques 300.000 serveurs que comptera le réseau Xbox One pour décharger le processeur de la console et ainsi théoriquement jouer à des jeux normalement trop lourds pour la Xbox One.

Microsoft a depuis donné un chiffre concret pour illustrer cette puissance supplémentaire mise à disposition, déclarant à Ars Technica, à l’OXM britannique ou encore au site australien Stevivor que c’est l’équivalent de trois Xbox One supplémentaires qui seront octroyées par les serveurs. Donc en clair, ce que nous vend Microsoft, c’est que pour l’achat d’une Xbox One, on pourra en fait obtenir l’équivalent en puissance de quatre Xbox One pour les jeux qui utiliseront les capacités du cloud. Une promesse qui fait bien dans un discours marketing, mais peut-elle être véritablement tenue ?

Des voix commencent en effet à s’élever pour dénoncer cette promesse, avec en première ligne Jonathan Blow. Le créateur de Braid actuellement occupé par The Witness a descendu sur Twitter pendant tout le week-end Microsoft, affirmant que toute cette histoire de réseau de 300.000 serveurs et de puissance supplémentaire n’est qu’une vaste blague. C’est sûr que Microsoft ne se prive surement pas pour enjoliver la vérité, mais il ne faut pas oublier non plus que Jonathan Blow a une petite dent contre Microsoft et a d’ailleurs signé une exclusivité, au moins temporaire, pour développer The Witness sur PS4. Mais de là à savoir qui a raison…

Le 27/05/2013 à 16:37:34 – Par Jean-Baptiste Pochet @moustachaman