Xbox Series X : Tous les secrets de la rétrocompatibilité – Actualités

Microsoft a bien compris que la rétrocompatibilité devait être prise au sérieux et cela depuis l’E3 2015 que ce soit dans les discours officiels ou dans les rubriques des sites de la boutique. Dès le passage de la Xbox à la Xbox 360, on avait eu droit à environ 460 jeux disponibles mais le passage à la Xbox One en novembre 2013 avait alors fait omettre cette fonctionnalité si appréciée des joueurs et forcément, on était déçu. Alors Microsoft a donc décidé de revenir sur cette fonctionnalité pour la Xbox Series X. Qu’en est-il réellement ?

Comment fonctionne la rétrocompatibilité sur la Xbox Series X ?

Pour certains joueurs, il faut l’avouer, l’attractivité de la Xbox Series X se résume à la rétrocompatibilité de la console pour la sortie en tout cas. On ne compte qu’une petite dizaine de titres disponibles lors du lancement.

A ce sujet, il est donc compréhensible de constater que l’on se retrouve avec une forte attention sur la rétrocompatibilité des anciens titres. On a alors des avancées techniques qui vont permettre d’avoir des jeux plus fluides apportant plutôt une version remastered qu’une émulation. On pourrait citer Panzer Dragoon Orta qui a bénéficié d’un patch 4K améliorant fortement la qualité graphique du jeu ou Mass Effect qui avait eu une amélioration sur son temps de chargement.

Alors pour les modèles Xbox Series X et S, un nouveau cap a été passé dans le but de proposer une rétrocompatibilité plus importante. C’est la philosophie des PC que l’on ressent de plus en plus dans l’univers des consoles qui se fait ressentir : si la machine s’améliore, les jeux doivent en bénéficier. Microsoft veut donc permettre aux anciens jeux de mieux tourner grâce à la technologie et à la puissance de la Xbox Series X.

Pour cela, la firme américaine a conçu la méthode “Heutchy” qui consiste à amener les anciens jeux à une résolution 4K et d’ajouter un filtre anisotrope afin d’améliorer les graphismes au passage. Vu que la console dispose d’un disque dur SSD NVMe, il améliore donc forcément les temps de chargement.

De plus, la console dispose d’une technologie améliorant grandement le taux de rafraîchissement. Les jeux qui ne possèdent pas un framerate bloqué seront donc plus fluides et avec des patchs les jeux en 30 FPS peuvent être jouables en 60 fps. De plus, la console dispose d’un monde “auto-HDR” qui va permettre d’appliquer du HDR sur des jeux qui ont été conçus à une époque ou cette technologie n’existait pas. Il semble que cette option soit désactivable depuis les paramètres de la console.

Marque en partenariat avec Microsoft pour Xbox Series

Au niveau des périphériques, la console va être équipé grâce à des partenariats lancés avec 34 marques pour obtenir le maximum de compatibilité entre les différents composants et les Xbox Series X et S. On retrouve alors Razer, Nacon, Logitech, Fanatec, Bang & Olufsen, 8BitDo ou bien Turtle Beach.

Une réussite pour la rétrocompatibilité de la Xbox Serie ?

Forcément, on se demande si les caractéristiques techniques que l’on trouve sur le papier, qu’en est-il dans la pratique ? Ces derniers jours, on constate que de nombreux comparatifs commencent à apparaître au sujet des temps de chargement des jeux Xbox qui tournent sur la Xbos Series X.

VentureBeat nous donnait la semaine dernière quelques chiffres avec des loadings véritablement changés. On passe alors d’1m20 à 20 secondes pour Sea of Thieves et d’1m37 à 30 secondes pour Assassin’s Creed Odyssey. Il semble bien que le marché soit donc rempli. La Xbox Series X diminue fortement les temps de chargement des anciens jeux et pour les joueurs, cela va être agréable de bénéficier d’un tel gain de temps sur leur console.

Sea of Thieves xbox series
Assassin(s creed odyssey

De plus, grâce à cette rétrocompatibilité amène des graphismes plus beaux et contrastés bien évidemment sans patch, les jeux les plus anciens n’ont pas non plus un changement spectaculaire.

On l’aura donc compris que les dernières fonctionnalités de la Series S et X améliorent la rétrocompatibilité des jeux que ce soit en fluidité, en rapidité et en beauté.

Microsoft déclare avoir passé plus de 200 000 heures à tester sur les 2 modèles que sont les Xbox Series. De plus, il semble que l’entreprise a prévu d’intégrer d’anciens jeux par la suite sur la console dans la mesure du possible :

Faire revivre ces jeux représente souvent un défi technique mais aussi juridique, mais notre équipe s’engage à faire son possible pour continuer à préserver notre héritage ludique

Blog de Xbox

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *